journal antilles Aujourd'hui mercredi 20 novembre 2019 www.ntilles.com  

Pierre Samot, candidat aux élections de mars ?

Publié le vendredi 16 février 2001
Pierre Samot, candidat aux élections de mars ?

 C'est à cette question que devra répondre en délibéré le Tribunal d'instance du Lamentin le 20 février prochain.
En effet mardi 12 février, le tribunal d'instance examinait la demande d'un citoyen, de radier Pierre Samot, le maire, sur la liste électorale de la ville. Les opposants du maire sortant s'appuient en priorité sur la condamnation à 18 mois de prison avec sursis pour favoritisme, le 2 décembre 1999, dont fait l'objet Pierre Samot.
D'autres part ils s'appuient sur les nouvelles dispositions du code électoral relatif au délit de favoritisme, qui prévoit une peine d'inéligibilité pour toute personne ayant fait l'objet d'une condamnation pour favoritisme. Cependant, il s'avère que les faits reprochés à Pierre Samot datent de mars 92 et la loi n'a pas d'effet rétroactif. 
C'est en somme ce qu'a tenté de démontrer mardi dernier les avocats de Pierre Samot. Ils ont par exemple mis en avant l'arrêt de la cour de cassation qui avait confirmé l'éligibilité d'Henry Emmanuelli, le 30 décembre 2000.
En conclusion, Philippe Edmond Mariette, l'avocat du candidat Samot a indiqué : " cette affaire était éminemment politique, et que les opposants de Pierre Samot doivent savoir que l'hôtel de ville n'est pas un hôtel restaurant, que s'asseoir dans le fauteuil de maire au Lamentin, est trop chaud pour Erichot, trop amer, pour Erick Valère et que le 11 mars prochain, Pierre Samot sera de belle humeur, tellement sa victoire sera écrasante. "
Décision du Tribunal d'Instance du Lamentin le 20 février prochain.