journal antilles Aujourd'hui mercredi 20 novembre 2019 www.ntilles.com  

Un lycéen égorgé devant son établissement

Publié le mardi 17 octobre 2000

 Une seule question se pose au Lamentin et d’ailleurs un peu partout en Guadeloupe : pourquoi ? Pourquoi Valdy Vanon, un jeune homme de 19 ans a vu sa vie lui être arrachée près de son lycée. Qu’est-ce qui a poussé un mineur de 17 ans et demi à lui trancher la gorge à coup de ciseau ? 
Au Lycée Professionnel, la communauté scolaire est extrêmement choquée. Elle a manifesté son désarroi. Le rectorat a mis en place des mesures d’aides psychologiques pour les élèves et les professeurs. Dans un communiqué, le syndicat national des personnels de direction de l’éducation a dénoncé une fois de plus la violence gratuite et quasi permanente installée jusqu’au cœur des établissements scolaires. 

Vendredi 13 octobre, au terme de 48 heures d’audition le meurtrier présumé a été mis en examen pour “coups et blessures volontaires avec arme ayant entraîné la mort sans intention de la donner”, et placé en détention à la prison de Baie-Mahault. Durant son audition, il a expliqué au juge, que c’est après une banale chamaillerie entre camarades que le drame s’est produit. Le mineur âgé de 17 ans, orphelin de mère, n’ayant jamais vécu avec son père, avait été placé dans une famille d’accueil, où jusqu’alors l’assistance éducative qu’il recevait semblait porter ses fruits. Rien, ni personne ne peut comprendre ou expliquer ce geste, puisque tout comme la victime, il jouissait, d’une excellente réputation. 

Cependant cette vie somme toute paisible s’est transformé en cauchemar…depuis vendredi le 13 octobre(au soir) il dort au centre pénitentiaire de Baie-Mahault.