journal antilles Aujourd'hui mercredi 20 novembre 2019 www.ntilles.com  

Le Projet Martinique… Ou le prolongement de la déclaration de Basse-Terre

Publié le mardi 10 octobre 2000
Le Projet Martinique…
Ou le prolongement de la déclaration de Basse-Terre 2

 Le vendredi 6 octobre à 10h30 le président de la Région Martinique a présenté les bases de réflexion du Projet Martinique devant une assemblée nombreuse au Palais des Congrès de Madiana. 

9 mois après la Déclaration de Basse-Terre qui a été signée le 1er décembre 1999 par les trois présidents de région Lucette Michaux-Chevry, Antoine Karam et Alfred Marie-Jeanne, plus de 150 personnes ont fait le déplacement pour cette réunion : socioprofessionnels, responsables d’associations, hommes politiques ou encore des universitaires. Tous sont venu écouter les bases de réflexions du Projet Martinique. Un projet qui selon ses instigateurs n’a pas la prétention de proposer aux Martiniquais de construire un programme de développement en trois mois, mais qui veut simplement inciter les différents acteurs de la société à dessiner le futur souhaitable pour l’île à l’horizon 2015.
Le Conseil Régional, dans une délibération du 18 janvier dernier a décidé la constitution d’une commission ad hoc chargé de bâtir un projet de Développement Economique Social et culturel pour la Martinique dans le cadre de la déclaration de Basse-Terre. Afin de mener à bien cette mission, la Commission a prévu d’élaborer le Projet Martinique qui après délibération du Conseil Régional sera proposé au gouvernement.
La méthodologie est la suivante :
Le Projet Martinique est piloté par une commission de 12 élus, la commission est assistée par un secrétariat d’experts indépendants, chargés de l’organisation matérielle et de l’animation des débats ainsi que la rédaction de la synthèse des travaux.
3 étapes seront nécessaires :
En octobre et novembre 2000 se dérouleront les travaux en atelier, la population sera mobilisée. Le 2 décembre, un forum général de discussion se tiendra sur les conclusions des différents ateliers. Au début de l’année prochaine, les élus passeront à l’examen du rapport de synthèse. 
Ce rapport devrait servir ensuite de base aux négociations avec le Gouvernement sur l’évolution institutionnelle de la Martinique.

Les ateliers :
Ils sont au nombre de 7 et animés par les membres du secrétariat permanent. Ils seront composés de responsables politiques mais aussi de socioprofessionnels qui devront s’inscrire dans les ateliers correspondant à leur domaine d’activité ou à leur compétence. 3 réunions sont prévues par ateliers. 

Le président de région Alfred Marie-Jeanne n’a cessé de lé répéter le Projet Martinique est le projet de tous les martiniquais. La population sera largement consultée. Si vous souhaitez faire parvenir vos contributions par courrier électronique au secrétariat du Projet Martinique voici une adresse : 

Cr972.3@wanadoo.fr ou à D.MARIE-SAINTE@sasi.fr