journal antilles Aujourd'hui mardi 18 décembre 2018 www.ntilles.com  

Brèves des Antilles (Martinique, Guadeloupe, Guyane, etc.)

Martinique | Guadeloupe | Guyane | Toutes les brèves

Chirac justifie son refus à l’adhésion de l’AEC
Politique | lundi 16 juillet 2001 | Antilles-Guy.
Ce Lundi matin, dans un courrier adressé à la présidente RPR de la Région Guadeloupe Lucette Michaux-Chevry, rendue publique par l’Elysée Jacques Chirac a invoqué en somme "l’unité de la République" pour justifier son refus de voir les trois départements français d’Amérique adhérer comme membre associé à l’Association des Etats de la Caraïbe. Le chef de l’Etat estime q’une telle solution, qui nécessite son accord, "représenterait un double inconvénient: affaiblir les prises de position politiques et économiques de nos élus locaux et nuire à l’unité de la République qui, sur la scène internationale, ne doit et ne peut s’exprimer que d’une seule voix". La semaine dernière, la France, membre associé de l’AEC, avait fait retirer de l’ordre du jour d’une réunion de l’AEC sa demande d’adhésion en qualité de membres associés de la Guadeloupe, la Guyane et la Martinique. En effet cette question devait être examinée lors d’une réunion de représentants des 25 pays membres de l’AEC à Port of Spain (Trinidad et Tobago), en vue du sommet de l’organisation en décembre prochain. "Nos élus doivent s’exprimer au nom de la France, défendre avec le talent que nous devons leur reconnaître les positions de notre pays dans les organisations de coopération régionale et y prendre des engagements au nom de la République". "J’ai donc indiqué au gouvernement que toute autre position sur l’AEC consistant, soit à envoyer de Paris un ministre pour diriger la délégation française à l’AEC comme cela s’est produit récemment en contradiction complète avec les engagements pris par la France lorsqu’elle a obtenu son statut de membre associé au titre de ses DFA à l’AEC, soit à faire siéger nos DOM en dehors de la République, comme s’il s’agissait de territoires indépendants, n’était pas acceptable", poursuit le président. Jacques Chirac propose la nomination d’un ambassadeur chargé de la coordination de la préparation des réunions de l’AEC, comme cela se fait déjà pour le Pacifique Sud.

Des trafiquants de drogue sous les verrous
Société | mardi 10 juillet 2001 | Martinique
Hier le Tribunal correctionnel de Fort-de-France n’a pas été de main morte avec une famille impliquée dans un vaste trafic de drogue. L’enquête remonte déjà à deux ans, lorsque les gendarmes interpellaient sept personnes, pour la plupart d’une même famille.Les enquêteurs avaient saisi au domicile des prévenus de la drogue, et surtout des balances et une importante somme d’argent en petite coupure. Lundi après midi les magistrats ont suivi à la lettre les réquisitions du ministère public puisque les trafiquants ont été lourdement condamnés. Frantz Gérème, 45 ans, soupçonné d’être à la tête du réseau. Des écoutes téléphoniques et d’autres personnes déjà épinglées dans un trafic de stupéfiants le mettaient en cause. Il a été condamné à 10 ans de prison. Quand à son frère Jacques, 35 ans, qui comparaissait libre a été condamné à sept années de prison ferme et a été arrêté à l’issue de l’audience. Christiane Mauriol, 44 ans, sa sœur a écopé de 18 mois de prison ferme. Sa mère, Désirée, 62 ans, a écopé de trois ans de prison ferme. Elle devra regagner sa cellule pour y purger le reste de sa peine. Désirée Jonata avait déjà effectué sept mois de détention préventive. Quant à l’employée du bureau de change poursuivi pour le blanchiment de l’argent, elle a été condamnée à 18 mois de prison avec sursis. Ajouter à cela, une amende d’un montant de 9 MF, que Franz Gérème devra payer avec sa famille pour trafic de drogue.

L’inquiétude des chefs de PME
Société | mardi 10 juillet 2001 | Martinique
En moins de quelques semaines pas moins de cinq commerces du département ont été cambriolé.Ce climat d’insécurité inquiète la CGPME, (Confédération Générale des Petites et Moyennes Entreprises) qui a adressé hier une lettreau préfet de Région, Michel Cadot.Dans ce courrier le président de la confédérations’insurge contre la recrudescence des agressions dont les entreprises Martiniquaises font l’objet.La CGPME par la voix de son président Jean Marc Ampigny attend des autorités des mesures fortes pour enrayer cette montée de violence.

Cambriolage à la voiture bélier
Divers | samedi 7 juillet 2001 | Martinique
Le magasin informatique "Cyber H" situé à Chateauboeuf à Fort de France a fait les frais de cambrioleurs. Ces derniers, à l’aide d’une Twingo ont défoncé le rideau métallique du magasin, profitant d’une faille dans le service de garde pour emporter, des ordinateurs portables, des graveurs, des scanners et autres DVD. Le montant du butin est estimé à 260 milles francs.

Du nouveau dans l’affaire du meurtre de Jean Dominique
Divers | samedi 7 juillet 2001 | Haïti
Un médecin haïtien, le Docteur Alix Charles a été arrêté par la police judiciaire de Port au Prince en liaison avec l’enquête sur l’assassinat du journaliste.L’arrestation a été effectué en vertu d’un mandat d’arrêt national et international lancé au mois de mai dernier par le juge Claudy Gassant en charge du dossier.Ce médecin serait impliqué dans la mort de Jean Wilner Lalanne, lui même soupçonné d’avoir servi d’intermédiaire entre les commanditaires et les auteurs du meurtre de Jean Dominique.

Jean Paul II défend la Grande Ile !
Politique | samedi 7 juillet 2001 | Cuba
Le pape a sévèrement critiqué hier l’embargo américain à l’égard de Cuba. Il recevait les évêques de l’île venus au Vatican pour leur visite périodique " Ad Limina Apostolorum ", au siège des apôtres.Par ailleurs, le Saint Père doit recevoir le 23 juillet prochain dans sa résidence d’été de Castelgandolfo le président des Etats-Unis : Georges W Bush.Et à cette occasion la question de l’embargo sera évoquée.

Une très belle découverte en mer des caraïbes
Divers | samedi 7 juillet 2001 | Antilles
Les membres d’une expédition allemande ont trouvé un bateau pirate anglais datant du 17 ème siècle au fond de la mer, le " Merchant Jamaïca".Il s’agirait du bateau du pirate Henry Morgan. Ce dernier, très célèbre pirate anglais pillait avec le soutien de son pays les bateaux espagnols naviguant dans nos eaux.

Drame conjugual à Fort de France
Divers | jeudi 5 juillet 2001 | Martinique
C’est au quartier Tocade que l’irréparable a été commis.Une mère de famille a été blessée de plusieurs coups de couteaux devant ses enfants. Elle est actuellement en soins intensifs à l’hôpital de la Meynard. Ses jours ne seraient pas en danger. L’auteur présumé des faits, un homme âgé de 35 ans, apparemment le concubin de la victime, s’est ensuite donné la mort. Selon les premiers éléments de l’enquête, il aurait avalé un produit toxique. Le parquet a ordonné une autopsie afin de faire la lumière sur les causes précises de la mort. La section criminelle du Commissariat de Police poursuit ses investigations.

Arrestation de 5 anglophones aux Anses d’Arlets
Société | lundi 2 juillet 2001 | Martinique
Branle bas de combat hier au large des Anses d’Arlets. Une embarcation suspecte a été arraisonnée par les forces de l’ordre. Elle avait été aperçue par des riverains, les occupants 5 hommes tentaient vainement de débarquer clandestinement sur la plage de Petite Anse. Selon ses mêmes informations cette embarcation aurait quelques difficultés mécaniques.Quelques minutes plus tard le bateau suspect était appréhendé par la gendarmerie aidée d’un hélicoptère et de la Douane. A la grande surprise des autorités les occupants ne possédaient aucun document déclinant leur identité ni leur pays d’origine. Toute la question est de savoir si au moment de l’arraisonnement les 5 passagers de la yole ne sont se sont pas débarrassés de leurs documents administratifs. Les fouilles opérées notamment par les douaniers n’ont pas permis de trouver non plus aucun produit illicite.Une fois arrêté les 5 hommes qui seraient originaires de St Vincent selon les premières informations recueillies mais qui reste à confirmer. L’embarcation quant à elle a été saisie. Une enquête a été ouverte afin d’en savoir davantage sur cette affaire.

La grève se poursuit à la CCIM
Société | lundi 2 juillet 2001 | Martinique
Les négociations entamées depuis vendredi entre les salariés de la CCIM affiliés à la CSTM et la direction de la chambre consulaire sont toujours dans l’impasse.Hier à deux reprises les partis se sont rencontrés au siège de la CCIM à la rue Garnier Pagès pendant plus de 10 heures.Même si des avancés ont été enregistrés, deux points d’achoppement demeurent ...la prime de haute saison et la prime de voyage.S’agissant de l’indemnité de départ à la retraite un accord a été trouvé. Mais un autre élément est venu troubler les négociations en début de soirée l’intervention des forces de l’ordre dans un local technique à l’aéroport qu’occupaient les ouvriers en grève. Du côté de la CCIM, Pour le président Jean-Claude Lubin qui menait les négociations, les demandes des grévistes dans les perspectives actuelles de la CCIM avec des diminutions du nombre de passagers et d’avion qui atterrissent à l’aérogare du Lamantin ne peuvent pas être satisfaites.Il n’est pas possible d’accepté toujours selon Jean-Claude Lubin une augmentation des charges de personnel qui seraient insupportables pour la CCIM.