journal antilles Aujourd'hui dimanche 24 mars 2019 www.ntilles.com  

Brèves des Antilles (Martinique, Guadeloupe, Guyane, etc.)

Martinique | Guadeloupe | Guyane | Toutes les brèves

Halte à la délinquance
Société | jeudi 14 décembre 2000 | Martinique
La brigade de prévention de la délinquance juvénile de Dillon et la Direction du Collège de la Meynard, sont partenaires pour une « Quinzaine du Respect de la Loi ». 6 gendarmes se déplacent dans les quartiers et les établissements scolaires pour parler racket, graffitis, drogues et violence. De la 6ème à la 3ème, toutes les classes du Collège de la Meynard recevront la visite de la brigade. L’opération prendra fin le 22 décembre.

Incendie au Macouba
Société | jeudi 14 décembre 2000 | Martinique
Une maison et son occupant ont été entièrement brûlés par les flammes dans cette commune du nord de la Martinique. L’incendie s’est déclaré aux alentours de 22 heures, au quartier Rivière-Roche. Les 80 mètres carré de l’habitation ont été détruit à 100%. Une fois l’incendie maîtrisé, les sapeurs-pompiers ont trouvé à l’intérieur le corps d’un homme complètement carbonisé. Une enquête a été ouverte.

L’ADI
Société | jeudi 14 décembre 2000 | Martinique
Le Conseil Général de Martinique prend en main la gestion de la lutte contre l’exclusion. Le conseil d’administration de l’ADI, l’Agence Départementale d’Insertion a changé. Dorénavant le département aura une voix prépondérante notamment pour la gestion du RMI.

Le GET
Société | jeudi 14 décembre 2000 | Martinique
Les chauffeurs de la sociétés des bus verts rentrent dans le droit chemin. Un accord a été signé en préfecture entre le GET qui circulaient illégalement à Fort de France, le syndicat CDMT, les représentants de l’état et la nouvelle compagnie assurant le transport urbain, la SEM CFTU. 21 artisans travailleront en sous-traitance pour la Compagnie Foyalaise, les autres seront indemnisés ou partiront en pré-retraite.

Une 1ère dans le secteur du melon
Société | jeudi 14 décembre 2000 | Martinique
Pour la 1ère fois en France, dans le secteur du melon un accord collectif d’entreprise a été signé. Boyer SA et la SEP des melonniers, deux sociétés basées à Sainte-Anne vont appliquer exactement la même politique sur les salaires et les qualifications. 150 personnes travailleront désormais sous le même régime.

Alphonse Pitzini est sous les verrous
Divers | mardi 12 décembre 2000 | Martinique
Hier matin, le juge Persico a ordonné l’incarcération d’Alphonse Pitzini. Ce militaire en retraite âgé de 76 ans, avait samedi soir tiré sur un groupe de jeunes à la Cité Arawak au Marin blessant à la jambe un garçon d’une dizaine d’années. Il a été mis en examen pour violences volontaires sur mineur de moins de 15 ans. Lors de son audition devant le magistrat, il a reconnu qu’il ne supportait pas le bruit et qu'il s’était déjà montré menaçant avec plusieurs de ses voisins, se plaignant notamment des cris des enfants qui jouaient en bas de l’immeuble. Il a expliqué que samedi soir, excédé par le bruit que faisaient les enfants, il a utilisé un 357 Magnum pour tirer sur les gamins.

Drame de Petit-Canal : les réactions
Divers | mardi 12 décembre 2000 | Guadeloupe
Les réactions et témoignages de sympathie ont été nombreux après l’accident de la route qui s’est déroulé hier à Petit-Canal et dans lequel 9 personnes ont trouvé la mort et 20 autres ont été blessées. Dans un communiqué, le Président de la République Jacques Chirac a fait part de sa "très grande tristesse et de son émotion". Le Premier ministre s'associe "à la douleur des familles et des proches des victimes ". Lionel Jospin, qui "pense tout particulièrement au chagrin des parents des trois enfants ", leur témoigne sa "profonde compassion". Ernest Moutoussamy, le maire de Saint François a exprimé sa sympathie aux victimes. Lucette Michaux-Chevry, le Préfet de région Jean-François Carenco et Marcelin Lubeth, se sont rendus sur les lieux de la catastrophe. Aujourd’hui les établissements scolaires du premier et du second degré seront fermés.

La vitesse serait à l’origine de l’accident
Société | mardi 12 décembre 2000 | Guadeloupe
Selon les premiers éléments de l’enquête après le drame qui s’est déroulé hier à Petit-Canal et dans lequel 9 personnes ont trouvé la mort et 20 autres ont été blessées. Pour expliquer ce drame les enquêtes privilégient la thèse de la vitesse excessive du bus et du convoi exceptionnel. Depuis hier, le chauffeur du porte-charge est en garde-à-vue, tandis que le chauffeur du bus a été hospitalisé au CHU de Pointe-à-Pitre et sera entendu par les gendarmes en fonction de son rétablissement. Selon les témoins, le chauffeur du porte-charge, aurait visiblement fait une embardée pour éviter de percuter le bus. Mais cet écart sera fatal puisque la pelle mécanique qui se trouvait sur le plateau aurait basculée et se serait renversée sur le car En signe de deuil, les administrations et les services publics fermeront leurs portes cet après-midi. Et les obsèques des victimes auront lieu mardi après-midi.

Elections à Trinidad
Politique | lundi 11 décembre 2000 | Trinidad
Journée d’élections générales à Trinidad et Tobago aujourd’hui…Deux partis sont en lice, l’UNC : le United National Congress dirigée par Basdéo Pandey, l’actuel 1er ministre et le PNM : le People National Movement dirigé par Patrick Maning, le chef de l’opposition… 1 million 320 milles habitants de ces deux îles sont donc appelés aux urnes.

Le drame : 9 morts dans un accident de la route
Société | lundi 11 décembre 2000 | Guadeloupe
La Guadeloupe est endeuillée après la collision survenue ce matin aux alentours de 6h15, entre un convoi exceptionnel et un car de transport à Rougeol entre Morne-à-l’Eau et Petit-Canal.Le bilan est lourd : 9 morts, dont 3 enfants, 4 femmes, 2 hommes. L’accident a également fait 20 blessés qui sont hors de dangers, certains ont même pu regagner leur domicile dans l’après-midi. Selon les premiers éléments de l’enquête, il semblerait qu’une pelle mécanique s’est détachée du camion qui l’a transportait et un car remplit de passagers qui arrivait en sens inverse dans un virage a été percuté par le tracteur. La lame de la pelle mécanique a littéralement ouvert le côté gauche du bus comme une boîte de conserve. L’autobus s’est couché sur la route en poursuivant son chemin avant d’être arrêté par un arbre. Jean-François Carenco, le préfet de Région a déclenché le plan rouge pour coordonner les secours. Des renforts ont été acheminés de la Martinique par Transall. Le Centre Hospitalier de la Meynard (Fort de France) a dépêché sur place une dizaine de médecins et infirmiers abord d’un PUMA de l’armée de l’air. Une cellule de soutien psychologique a été mise en place pour venir en aide aux familles des disparus. Une chapelle ardente a été dressée dans la salle polyvalente de Petit-Canal.