journal antilles Aujourd'hui dimanche 24 mars 2019 www.ntilles.com  

Brèves des Antilles (Martinique, Guadeloupe, Guyane, etc.)

Martinique | Guadeloupe | Guyane | Toutes les brèves

La Martinique et la Guadeloupe changent de visage
Divers | samedi 2 décembre 2000 | Guadeloupe
Fin du Colloque sur le « Développement Economique et Social des Départements Français d’Amérique à l’aube du 21ème siècle » dans les locaux de l’Universités des Antilles-Guyane à Schœlcher. Les travaux exposés ont confirmé les limites de l’industrialisation et, en revanche, une incroyable poussée du secteur tertiaire. En Guadeloupe comme en Martinique. Une tendance qui n’en est qu’à ses débuts : avec l’avènement des nouvelles technologies informatiques, le phénomène devrait s’accentuer dans les années à venir.

Lutte contre le trafic de drogue
Société | samedi 2 décembre 2000 | Antilles
De nouveaux moyens pour lutter contre le trafic de drogue dans la caraïbe. . . Les administrations concernées dans l'archipel vont enfin appliquer les nombreux accords internationaux de coopération qui ont été signés... Une phase active qui implique la mise en commun des moyens, la centralisation des informations et la coordination des opérations 24 heures sur 24. Une conférence sous l'égide de la direction interrégionale des douanes s'est achevée hier aux 3 Ilets...Les participants ont discuté des protocoles de communication entre les états et ont également dressé l'inventaire de leurs moyens.

Victoire d’Aristide
Politique | samedi 2 décembre 2000 | Haïti
La victoire de Jean-Bertrand Aristide à la présidence haïtienne a été officialisée le 29 novembre. Aristide, 47 ans, déjà président de l’île de 1991 à 1996 à été élu avec 91,69% des voix selon le Conseil Electoral Provisoire (CEP). L’ancien prêtre des bidonvilles a été élu avec 2 millions 632 milles 534 voix selon le CEP pour qui 4 millions 800 milles électeurs étaient inscrits. L’opposition a boycotté le scrutin et n’a donc pas présenté de candidat.

Deux braqueurs sont recherchés
Divers | jeudi 30 novembre 2000 | Martinique
Les gendarmes sont sur la piste de 2 braqueurs, visiblement un homme et une femme qui ont commis cinq agressions en moins de 48h. Lundi matin ces deux individus qui circulaient dans une voiture volée aux 3 Ilets (commune du sud) ont menacé à l’aide d’une arme deux riverains qui attendaient dans un arrêt bus. Quelques bonnes minutes plus tard ils ont été signalé au centre de Trinité (50 km de Fort de France). Le soir ils forcent un automobiliste circulant sur la route de Tartane à s’arrêter et à leur donner tout ce qu’il possède. Quelques heures plus tard ils se retrouvent au Carbet, ils agressent 2 jeunes femmes. La voiture qu’ils conduisaient a été retrouvée hier, aucune trace des braqueurs, ils sont activement recherchés par les forces de l’ordre.

Faits divers
Divers | jeudi 30 novembre 2000 | Martinique
Le bilan est lourd : 3 morts et 4 blessés dans un accident de la route qui s’est déroulé hier après-midi à Ste Luce plus précisément à Trois Rivière (40km de Fort de France). Selon les premiers éléments recueillis auprès des secours, le choc a du être terrible entre les voitures impliquées dans l’accident. Il semblerait que ce soit la vitesse et l’état de la route, détrempée au moment des faits, qui seraient à l’origine de cet accident qui a provoqué 3 morts. Trois touristes qui étaient en vacances dans le département.

L’affaire Coussin
Divers | jeudi 30 novembre 2000 | Antilles-fr
La Cour d’appel de Versailles a confirmé la condamnation du gynécologue, qui avait dérobé à la naissance les jumelles d’une patiente martiniquaise, pour les remettre à un couple d’amis résidant en Guadeloupe. Donc la Cour a infligé au gynécologue, 2 ans d’emprisonnements avec sursis et 100 000 F d’amendes. La condamnation du couple a aussi été maintenue, c’est à dire 6 mois avec sursis et 10 000 d’amendes pour chacun. En outre ils devront verser 150 000 F à Gisèle Coussin, la mère des enfants.

La Guyane toujours dans l'impasse
Divers | jeudi 30 novembre 2000 | Guyane
La vie tourne toujours au ralentie en Guyane, l’UTG maintient toujours la pression… Des barrages routiers tenus par des sympathisants du Komité pou nou démaré lagwyan et des membres de l’Union des Travailleurs de la Guyane sont en place sur différents axes stratégiques. Difficile par exemple d’accéder à l’aéroport de Rochambeau, l’activité du port de Cayenne est également perturbée. Rappelons que le que le Komité exige toujours « la venue immédiate » en Guyane du secrétaire d'Etat à l'outremer, pour engager les négociations sur la base du Pacte de développement. Pratiquement tous les grands élus du département ont répondu favorablement à l’invitation de Christian Paul à la Table Ronde du 18 décembre prochain à Paris.

La SETUFF tire sa révérence
Société | jeudi 30 novembre 2000 | Martinique
Depuis hier et aujourd’hui les usagers des transports foyalais peuvent voyager gratuitement, c’est en somme le cadeau d’adieu de la SETUFF qui sera remplacé par la SEM-CFTU le 1er janvier prochain.

Air Caraïbes : Le personnel monte au créneau
Société | mercredi 29 novembre 2000 | Antilles-fr
La dernière assemblée générale de la compagnie régionale Air Caraïbes qui s’est tenue lundi soir a été particulièrement houleuse, les salariés ont exigé de la direction une revalorisation et l’harmonisation des salaires. Rien n’a filtré de la rencontre qui s’est déroulé hier après-midi entre les salariés et la direction de la compagnie.

La Guyane dans l’impasse
Divers | mercredi 29 novembre 2000 | Guyane
Rien ne va plus en Guyane. 9 blessés dont 5 par balles, des magasins pillés, des voitures brûlées et 7 interpellations, c’est le tout premier bilan au lendemain des émeutes qui se sont déroulés dans la nuit de lundi 27 à mardi 28 novembre. Lundi soir vers 22h30 l'issue du rassemblement organisé au siège de la centrale UTG, par le « Komité pou nou démaré lagwiyann », des groupes de casseurs ont érigé des barrages à la périphérie de Cayenne et mis le feu à des pneus et à des voitures. Bilan des affrontements, au moins deux magasins ont été pillés par les casseurs, et une dizaine de voitures brûlées. En outre on dénombre 5 blessés par balles dans les rangs des forces de l’ordre et une jeune spectatrice âgée de 17 ans a été touchée par une balle perdue. Rappelons que le Komité exige toujours « la venue immédiate » en Guyane du secrétaire d'Etat à l'outremer, pour engager les négociations sur la base du Pacte de développement. Le maire de Cayenne, Jean-Claude Lafontaine, a appelé la population « à ne pas tomber dans la spirale de la violence ».