journal antilles Aujourd'hui mardi 18 décembre 2018 www.ntilles.com  

Brèves des Antilles (Martinique, Guadeloupe, Guyane, etc.)

Martinique | Guadeloupe | Guyane | Toutes les brèves

Arrestation éclair des braqueurs de St Joseph !
Société | mercredi 29 août 2001 | Martinique
Apres la tentative d’hold-up de la semaine dernière à La Poste de Petit Bourg à Rivière Salée (sud de l’île), hier deux malfrats dont l’un est armé d’un fusil à canon scié, ont pénétré dans le bureau de poste de Saint-Joseph (centre de l’île).En effet mardi, vers 7h45, deux jeunes âgés d’une vingtaine d’année ont fait irruption dans le bureau de Poste, pour faire main basse sur la caisse. Finalement ils vont repartir uniquement avec des fonds de caisse et des bijoux des guichetiers, puisque le coffre du bureau de Poste est sécurisé. Il ne s’ouvre qu’après 15 minutes...Pendant que les braqueurs s’affairent à récupérer un bien maigre butin, un témoin appelle les gendarmes de la commune avec son téléphone portable. Les gendarmes vont immédiatement arriver sur place, et après une course-poursuite à pied dans les rues de la commune, les malfaiteurs sont rapidement et l’ensemble du butin ainsi que l’arme ayant servi au braquage a pu être récupéré. Les réactions n’ont pas tardé à se faire connaître, comme celle par exemple du conseiller général de Saint-Joseph. Interrogé par nos confrères d’RCI, il s’est dit choqué par ce qui s’était passé et profondément ému comme le reste de la population. Yann Monplaisir a aussi exprimé sa satisfaction face à l’efficacité des forces de l’ordre qui ont rapidement interpellé les malfaiteurs. « Très souvent les autorités considèrent Saint-Joseph comme une zone tranquille. Les Joséphins savent parfaitement qu’il en est rien et que la proximité de la commune avec des foyers de délinquance ne joue pas en faveur de la population qui se sent alors menacée. Dire que les statistiques sont favorables en termes de délit et que le taux d’agression baisse est faux a encore ajouté le conseiller général de Saint-Joseph.Satisfaction aussi pour Thierry Rousseau, le commandant de la compagnie de brigade de gendarmeries: « souvent les gendarmes sont surpris par les braquages parce que les gens ne peuvent pas ou n’ont pas le temps de nous avertir. Ce qui fait que les gendarmes sont prévenus une fois le braquage terminé. »De son côté le responsable de l’agence a tenu à tiré son chapeau pour ses collègues qui su tenir le coup car ils n’ont pas paniqué. Le bureau de la poste devrait rester fermé ce mercredi.

Beuze vs De Gentil toujours pas d’issue
Société | mercredi 29 août 2001 | Martinique
La situation est revenue au calme hier devant l’usine Azurel au Marin, au lendemain des incidents qui ont fait deux blessés. Une femme qui avait chuté sous les roues d’une camionnette et le chauffeur de ce véhicule suspecté d’avoir foncé sur le groupe...L’homme, pris à partie par la foule, a échappé à un véritable lynchage.Les consorts Beuze sont toujours mobilisés et bloquent l’entreprise. Ils espèrent un règlement du litige qui les oppose à la famille de Gentile propriétaire de l’usine Azurel.Les deux familles revendiquent la propriété d’un terrain de 130 hectares situé à l’Anse Noire à Sainte-Anne (sud de l’île). Il s’agit d’une affaire qui remonte à une cinquantaine d’années. Le notaire Me Georges Oua-Siron mis en cause dans ce dossier réagit et estime faire l’objet d’accusations injustes. « On me reproche d’avoir communiquer des pièces prouvant que l’usine a bien fait l’acquisition de la parcelle et que l’argent a été versé à la caisse des dépôts et consignations. Or, en tant qu’officier ministériel je suis obligé de le faire. Et je n’ai fait que poursuivre la procédure engagée par mon prédécesseur. En quoi suis-je responsable de la situation malheureuse qui affecte la famille Beuze ? » Reste que le blocage de l’usine se poursuit depuis jeudi dernier. Une situation qui préoccupe la direction et les 25 salariés de l’usine.La direction envisagerait d’ailleurs une mise en chômage technique.Les salariés réclament aujourd’hui le respect de leur droit au travail.

L’usine Azurel toujours bloquée
Société | mardi 28 août 2001 | Martinique
Dans le litige qui oppose la famille Beuze à Jean Michel de Gentil...La tension est montée d’un cran hier fin de matinée au Marin où des manifestants proches des consorts Beuze ont érigé un barrage à hauteur du carrefour à l’entrée de la commune. On a frôlé le pire lorsqu’un camion à heurté l’une des manifestantes.Il aura fallut l’intervention des gendarmes de la compagnie du Marin, pour éviter que le chauffeur du camion ne soit lynchée. En effet, ce dernier sérieusement blessé a été hospitalisé.D’après les premier éléments de l’enquête, le camionneur aurait accidentellement heurté la jeune femme.

Un nouveau leader au tour de Guyane
Sport | mardi 28 août 2001 | Guyane
La troisième étape emmenait les coureurs de Sinnamary à St Laurent a été remporté par Dwayne Gibbs Jupiter de l’équipe Caraïbe.Le maillot jaune change de nouveau d’épaule, puisque c’est Christophe Cospar le sociétaire de l’USR VELO de Guadeloupe qui partira demain en jaune. Lors de cette quatrième étape le peloton va suivre un circuit de 143 km entre St Laurent-St Laurent.

Le meurtrier présumé sous les verrous
Divers | lundi 27 août 2001 | Martinique
Le meurtrier présumé d’une jeune mère de famille au Vert Pré a été présenté cet après midi au parquet de Fort de France.L’homme âgé d’une quarantaine d’années a mortellement frappé à coup de coutelas, dans la nuit de samedi à dimanche son ancienne concubine à la suite d’une violente dispute.Entendu dans l’après midi par le juge d’instruction, il a été mis en examen pour assassinat et tentative d’assassinat. Il risque la condamnation à perpétuité. Il a été placé en détention provisoire au centre pénitentiaire de Ducos.

Tour de la Guyane : Arcade n’est plus en jaune
Sport | lundi 27 août 2001 | Guyane
Aujourd’hui se courrait la deuxième étape de la 12ème édition du Tour cycliste...L’étape du jour emmenait le peloton de Cayenne à Sinnamary et elle a été remporté par le Guyanais Patrice Denays Candau de la Croix du Sud.A l’issue de cette course Hervé Arcade a perdu le maillot jaune de leader.C’est Philippe Galanth, du VCS de Guadeloupe qui partira demain en jaune.La troisième étape s’annonce très difficile car elle emmènera les coureurs de Sinnamary à St Laurent soit 153 kms.

Une femme tuée sous les yeux de ses enfants
Divers | lundi 27 août 2001 | Martinique
Le quartier l’Heureux au Vert-Pré est toujours sous le choc, après le meurtre d’une mère de famille de 36 ans, dans la nuit de samedi à dimanche. Le drame se serait produit à la suite d’une dispute qui a éclaté entre la jeune femme et son meurtrier présumé. Si les motifs de cette altercation restent flous pour le moment. Selon les premiers éléments de l’enquête, l’ancien concubin de la victime se serait d’abord disputé au domicile de cette dernière. Et pour échapper à son agresseur, la jeune mère de famille aurait tenté de fuir et de se réfugier chez des voisins. L’homme va ensuite mortellement blessé la jeune femme avec un coutelas quasiment sous les yeux des enfants de la victime. Après son geste, l’homme âgé de 46 ans aurait tenté de mettre fin à ses jours en se tailladant les veines du poignet. Actuellement hospitalisé, ce dernier pourrait bien être entendu dans le courant de la journée par le procureur de la République avant d’être mis en examen.

Des peines de prison ferme pour des trafiquants !
Divers | dimanche 26 août 2001 | Martinique
Dans le cadre de procédures en comparution immédiate, deux affaires mettant en scène des trafics de stupéfiants ont été jugées jeudi dernier au Tribunal Correctionnel de Fort de France...Et pour la première, c’est un immigrant clandestin qui était en cause... A l’origine, c’est justement pour contrôler la situation de ce jeune homme de 23 ans, que la Police de l’Air et des Frontières s’est rendu lundi dernier au Morne des Esses.Interpellé malgré une tentative de fuite en compagnie de deux complices, il s’est avéré que l’homme avait plusieurs choses à se rapprocher. D’abord, ses papiers n’était pas en règle : né à Castries, à Sainte Lucie, l’homme n’avait pas de titre de séjour valable sur le territoire martiniquais...Bien plus grave : les policiers l’ont trouvé en possession d’un sac contenant presque deux kilos de cannabis, mais aussi un pistolet 9 mm et des munitions.Le procureur avait requis 18 mois d’emprisonnement ferme ; le tribunal a finalement condamné le Saint-Lucien à un an de prison ferme suivi d’une interdiction du territoire nationale de trois ans...La deuxième affaire jugée met en scène, non pas un trafiquant confirmé, mais ce que le Procureur a appelé : « le type même du Jeune à la dérive »...A peine âgé de 20 ans, l’accusé avait été interpellé à Sainte Thérèse, lundi dernier.Les policiers ont trouvé alors en sa possession 93 boulettes de crack prêtes à la vente, totalisant une trentaine de grammes de drogue...Le jeune homme a alors raconté son histoire: Victime d’une déception amoureuse, il aurait commencé à consommer du crack il y a 9 mois.Au bout de quelques mois, il aurait nouer des contacts à la Mangrove, au Lamentin, lui permettant de se lancer à son tour dans le trafic et de se payer sa dose personnelle...Son avocat a demandé « une application bienveillante de la loi à son égard ».Il a été condamné à 8 mois de prison dont trois ferme; une peine assortie d’une obligation de soin et d’une mise à l’épreuve de deux ans.

Baisse de tension aux urgences
Société | samedi 25 août 2001 | Martinique
Les négociations entre la direction du CHU de Fort de France et les salariés ont eu lieu comme prévu vendredi après midi.La directrice du Centre Hospitalier Annie Ramin et ses collaborateurs se sont entretenu avec le comité de grève qui était accompagné de l’intersyndicale CGTM – CDMT.La direction de l’hôpital s’engage à redéployer des infirmières de l’établissement dans le service des urgences, pour pallier le manque d’effectif à cette période.Une décision sur la suspension ou le maintient du mot d’ordre de grève sera prise lundi matin à 6 heures lors d’une Assemblée Générale.

Tentative de braquage à La Poste de Petit Bourg
Divers | samedi 25 août 2001 | Martinique
Aux alentours de 9h30, vendredi matin, un homme a fait irruption dans les locaux de la Poste de Petit Bourg à Rivière Salée (sud du département). Si les témoignages des clients divergent au sujet de l’arme que l’individu avait en sa possession, la menace semblait réelle...Dès les premiers signes de confusion, le malfaiteur a pris ses jambes à son cou en entendant les cris de la guichetière.Ce même bureau de Poste avait déjà fait l’objet d’une tentative de braquage le 30 juin dernier...