journal antilles Aujourd'hui mercredi 16 janvier 2019 www.ntilles.com  

Brèves des Antilles (Martinique, Guadeloupe, Guyane, etc.)

Martinique | Guadeloupe | Guyane | Toutes les brèves

Folle nuit à Pointe à Pitre !
Société | samedi 2 juin 2001 | Guadeloupe
Michel Madassamy le secrétaire-général de l'UTPP-UGTG (Union des transporteurs de produits pétroliers) a été placé sous mandat de dépôt. Le tribunal correctionnel de Pointe-à-Pitre, le saccage de deux magasins le 27 mai dernier. Hier Michel Madassamy a refusé d'être jugé selon la procédure de comparution immédiate et demandé un délai pour préparer sa défense. Le procureur de la République a requit son placement sous mandat de dépôt afin d’éviter toute tentative d’intimidation sur les témoins. Michel Madassamy était déjà sous le coup d'une peine de 3 mois de prison avec sursis lors d'un récent conflit social dans le secteur de la distribution d'essence. L'affaire a été renvoyé au 22 juin prochain. A l'annonce de cette décision, des heurts ont éclaté entre manifestants et les forces de l'ordre. Des jets de pierres et des scènes de pillages ont rythmé la soirée au centre de Pointe à Pitre.

La délinquance vers une baisse en Guadeloupe
Société | samedi 2 juin 2001 | Guadeloupe
Si on peut se réjouir d’apprendre que la délinquance avec violence a diminué de 11% en l’an 2000, rien n’est gagné puisque celle sur la voie publique connaît une augmentation de 7%. Au chapitre de ces infractions, on note les infractions au code de la route. On peut aussi noter une progression de l’immigration clandestine (2%). En effet sur 9555 autorisations de séjours provisoires délivrés à des Haïtiens, 7160 d’entre eux sont repartis. Autre fait inquiétant, l’augmentation de la violence contre les forces de l’ordre. 20 agents ont ainsi été blessés par des malfaiteurs, l’an dernier.

Invalidation des élections à Anse Bertrand
Politique | vendredi 1 juin 2001 | Guadeloupe
Suite aux nombreux recours déposés dès le lendemain des élections municipales et cantonales du 11 et 18 mars dernier, le Tribunal Administratif a rendu hier les premiers verdict. Fait marquant, l'élection de José Moustache à Anse Bertrand a été annulée. On se souvient que durant et après les élections un doute planait sur l’éligibilité de ce dernier, puisque sa faillite avait été prononcé quelques temps avant le scrutin. Il lui reste deux mois pour introduire un recours auprès de Conseil d'Etat. Dans le cas où ce recours est rejeté, les électeurs d'Anse Bertrand devront retourner aux urnes. Pour l’heure, Jean François Carenco, le Préfet de région va nommer une commission afin d'expédier les affaires courantes. En revanche ; le Tribunal Administratif a suivi les conclusions du Commissaire du Gouvernement qui avait requis le rejet des recours pour Bouillante, Vieux-Habitants, Capesterre de Marie-Galante, Trois Rivières, Goyave, Sainte Rose, Terre de Haut et La Désirade. Les électeurs n’auront pas à se rendre de nouveau à l’isoloir.

Social : fin du conflit à l’ANPE
Société | jeudi 31 mai 2001 | Guadeloupe
Apres deux semaines grèves à l’ANPE grévistes et direction ont pu signer hier un accord de fin de conflit. Les personnels grévistes mené par l’Intersyndicale CGTG-UGTG de l’ANPE dénonçaient les conditions d’application des 35 heures au sein de l’établissement. L’accord conclu avec la direction générale prévoit le maintien des acquits du personnel, le calcul de la durée du travail sur une base hebdomadaire, et des embauches statutaires avant la fin du mois de septembre prochain.

L’avenir de la Guadeloupe en Congrès
Société | mardi 29 mai 2001 | Guadeloupe
Apres de nombreuses tergiversations, c’est le 18 juin qui a été choisit pour convoquer le Congrès, c’est à dire la réunion des deux assemblées locales comme le prévoit par la LOOM (loi d’orientation pour l’Outre-Mer). Les élus des Conseils régional et général se retrouveront pour débattre autour de l’avenir institutionnel du département. Au cours de cette rencontre, les députés et sénateurs qui ne sont dans aucune des assemblées pourront eux aussi y assister afin de faire des propositions en faveur d’une évolution statutaire.

Les Guadeloupéens "ne doivent pas s’alarmer"
Société | lundi 28 mai 2001 | Guadeloupe
S’est le message lancer ce soir au cours du journal de 20h de TF1 par le ministre délégué à la Santé, Bernard Kouchner après la découverte de trois cas suspects de la maladie de Creutzfeldt-Jakob. Le ministre a souligné que deux des cas signalés en Guadeloupe n'étaient "apparemment pas des maladies de Creutzfeldt-Jakob liées à la maladie de la vache folle". En outre il a rappelé qu'un cas de la maladie de Creutzfeldt-Jakob avait été enregistré en 1997 en Guadeloupe mais qu'il s'agissait d'une des formes "classiques" de cette maladie qui "n'a rien à voir" avec la forme humaine de la vache folle. Par ailleurs il a indiqué qu’au moins une centaine de formes classiques de la maladie étaient signalés en France chaque année.

La Mort d’un policier à Boissard
Divers | jeudi 10 mai 2001 | Guadeloupe
Une interpellation s'est terminé tragiquement en Guadeloupe mercredi après-midi. Un policier appartenant à la BAC: la Brigade Anti-Criminalité du commissariat de Pointe-à-Pitre a été tué accidentellement par un de ses collègues. Les deux hommes participaient à une opération contre des revendeurs de crack dans le quartier de Boissard lorsqu'ils ont été pris à partie par un groupe d'une dizaine de dealers. une enquête a été ouverte.

Des mesures d’urgences pour les agriculteurs
Société | vendredi 4 mai 2001 | Guadeloupe
Hier matin une délégation des agriculteurs du département se sont rendus en opération escargot jusqu’à la préfecture, à Basse-Terre...Ils ont pu participer à une réunion du “comité sécheresse” sous l’égide du préfet de Région, Jean-François Carenco. En attendant, la mise en place d’un nouveau schéma d’irrigation dans l’archipel des solutions d’urgence ont été avancées. Cela passe par le nettoyage des mares, ou encore l’aide à l’acquisition de réservoirs individuels... Si cette réunion à pu mettre en relief la solidarité des exploitants agricoles dans la détresse, les mesures annoncées par le préfet ne semblent pas avoir crée un véritable enthousiasme. Selon Eric Nelson, le président de la FDSEA (Fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles), “les problèmes qu’on revendiquait au cours de cette réunion ont reçu des réponses qui ne nous satisfont pas totalement. Le préfet ne s’est en effet pas engagé véritablement sur le dossier, crucial à nos yeux, du barrage de Bras David. Nous souhaitons avoir une réponse claire à ce sujet. Le préfet nous a dit attendre de recueillir la position du Conseil général dans un domaine de son ressort... On reste vigilants sur le dossier du barrage. Quant à la déclaration officielle classant la Guadeloupe en zone sinistrée, le préfet était d’accord pour la mise en place des dossiers d’indemnisation.”

Réouverture de Bonne Mère !
Société | vendredi 4 mai 2001 | Guadeloupe
Le préfet de Région a donné son accord pour la réouverture de la distillerie du Lamentin mais sous certaines conditions. termes d’un arrêté provisoire impliquant le respect de certaines normes. En clair, l’usine de Bonne-Mère ne réouvrira ses portes qu’à condition d’adapter sa production aux capacités de la Grande Rivière à Goyave. Pour Jean-François Carenco, “ J’ai suivi l’avis négatif du commissaire enquêteur chargé de rendre un rapport sur cette pollution. Cet arrêté provisoire prévoit qu’une nouvelle enquête publique interviendra au mois d’octobre, largement durci en matière de protection de l’environnement par rapport à la première. Il prévoit également des conditions de réouverture plus dures que toutes les recommandations qui nous ont été faites ici ou là : deux méthaniseurs, le traitement des fonds de cuves, une station d’épuration, l’épandage et l’effet d’un travail contracyclique... Ces mesures cumulées permettront la mise en activité d’une usine parmi les plus propres du monde !”

Ary Chalus succède à Paul Mado
Politique | lundi 30 avril 2001 | Guadeloupe
Comme convenu le premier adjoint de la mairie de Baie-Mahault, Ary Chalus, est devenu maire à l’issue du conseil municipal qui se tenait hier. Il succède à Paul Mado décédé brutalement d’une crise cardiaque le 19 avril dernier. Avec 26 voix sur 33 votants, Ary Chalus s’installe à la tête de la municipalité de Baie-Mahault lors d’un conseil municipal qui s’est déroulé dans le calme, où le nom de Paul Mado est souvent revenu sur toutes les lèvres pour lui rendre un hommage. Pour respecter l’alliance électorale c’est un proche de Paul Mado qui a été élu comme premier adjoint de la commune, il s’agit de Audry Cornano.