journal antilles Aujourd'hui dimanche 24 mars 2019 www.ntilles.com  

Brèves des Antilles (Martinique, Guadeloupe, Guyane, etc.)

Martinique | Guadeloupe | Guyane | Toutes les brèves

Les gendarmes lèvent les barrages à Bouillante
Divers | jeudi 29 mars 2001 | Guadeloupe
Depuis dimanche dernier les partisans de Jean Claude Malo, le candidat malheureux des élections municipales de Bouillante bloquaient les accès à l’hôtel de ville. Empêchant par la même la cérémonie d’investiture du maire réélu Philippe Chaulet. Les forces de l’ordre ont levé les barrages ce matin aux environs de 6h sans aucune résistance de la part des manifestants. La réunion du conseil municipal qui va élire les membres du bureau est normalement prévu demain.

Sécheresse : Les planteurs de melons sont inquiets
Economie | jeudi 29 mars 2001 | Guadeloupe
Au fur et à mesure que les jours passent les planteurs de melons sont de plus en plus inquiets pour leurs productions à cause de la sécheresse qui sévit en ce moment en Guadeloupe. Ils estiment qu’à quelques semaines de la grande récolte, les melons auront beaucoup de difficultés à être exporté cette année. Pour Serge Roch, technicien du groupement des producteurs de melons, « les professionnels ont de plus en plus de difficultés au niveau de l’irrigation des plantations…Ce qui arrive était prévisible, sachant qu’on a quasiment pas eu de saison des pluies… On ne dispose que de 6 heures d’irrigation par jour, en moyenne, alors qu’il nous en faudrait au moins le double, voire plus. Ce déficit en eau ne pénalise pas la qualité des fruits, mais on enregistre d’importantes pertes de rendement, sur les parcelles à venir. »

Favrot Davrain devant la justice
Divers | mercredi 28 mars 2001 | Guadeloupe
Apres avoir tenté et sans succès de revenir à la tête de la municipalité de Morne-à-l’Eau, Favrot Davrain doit faire face à une procédure judiciaire devant le tribunal correctionnel de Pointe-à-Pitre. En effet il lui est reproché de ne pas avoir respecté le Code des marchés publics dans la gestion de la caisse des écoles du bourg. Entre 1992 et 1995, en sa qualité de chef d’édilité de la commune mornalienne, Favrot Davrain aurait attribué ce marché à l’un de ses proches, sans procéder, comme le prévoit la loi, à un appel d’offres préalable.

Gardel dans le collimateur des riverains
Divers | mercredi 28 mars 2001 | Guadeloupe
Les riverains de la plage de l’Autre Bord, au Moule montrent du doigt les responsables de l’usine de Gardel après la découverte d’une centaine de poissons sur la plage. L’usine sucrière de Gardel du Moule, est accusé de rejeter dans la rivière chaque année à la même période des déchets acides. Une enquête a été ouverte pour faire toute la lumière sur les raisons exactes de la mort des poissons. Dans le cas où l’enquête va déterminer la responsabilité de l’usine Gardel, des mesures devront être prise assez rapidement par la direction de l’usine. Car le spectre de la mobilisation de Goyave contre la distillerie Bonne-Mère n’est pas loin.

Où sont les clés de la mairie de Capesterre ?
Politique | mercredi 28 mars 2001 | Guadeloupe
Marlène Miraculeux-Bourgeois qui a battu Benoît Camboulin aux dernières élections municipales de Capesterre de Marie-Galante, a accusé ce dernier d’avoir caché les clés des bâtiments municipaux . Selon Marlène Miraculeux-Bourgeois, “M. Camboulin a été d’une grande incorrection, y compris à l’égard des gens qui ont voté pour lui. Nous ne comprenons pas son attitude. Ce lundi matin, nous n’avions toujours pas reçu les clés. Les bureaux sont fermés. Nous avons prévenu les gendarmes, ainsi que le sous-préfet…le comportement de M. Camboulin est incompréhensible. C’est un mauvais perdant. Je ne peux donc assurer la continuité des services de l’Etat à Capesterre…”

Bouillante n’a toujours pas de maire
Politique | mardi 27 mars 2001 | Guadeloupe
L'élection du maire de Bouillante qui était normalement prévu dimanche dernier a été reportée à une date ultérieure, après le blocage des accès à la mairie par des opposants contestant l'élection de la liste du maire sortant, le député RPR Philippe Chaulet. La liste de M. Chaulet l'avait emporté au second tour des municipales avec 51,92 % face à la liste fusionnée, conduite par Jean-Claude Malo (DVG), de deux de ses adversaires DVG et DVD du premier tour. Et ce sont les partisans de M. Malo, qui ont bloqué les accès de la mairie et érigé des barricades dans les rues de l’hôtel de ville. Rappelons que Jean-Claude Malo avait déposé vendredi (23 mars) des recours en annulation pour les élections municipales et cantonales à Bouillante. D’autre part les partisans de M. Malo, occupent depuis mercredi l'église du bourg de Bouillante, fermée pour travaux et qu'ils avaient alors rouverte, pour soutenir l'un des leurs, Marianne Guiriaboye, qui affirme observer une grève de la faim. Mme Guiriaboye entend dénoncer ainsi la fraude qui, selon elle, aurait entaché le double scrutin municipal et cantonal à Bouillante. De son côté Philippe Chaulet a indiqué « je préfère agir avec sagesse alors que mes adversaires appellent à la violence ».

Le courant ne passe toujours pas à EDF
Société | mercredi 21 mars 2001 | Guadeloupe
La grève à EDF Service Archipel Guadeloupe se poursuit, grévistes et direction n’arrive toujours pas à trouver un accord de fin de conflit. Principal point d’achoppement le directeur de l’entreprise, Gérard Thomas refuse de lever des sanctions à l’encontre de 4 agents de l’entreprise. L’intersyndicale indique que le directeur reproche aux agents de suivre le mouvement de grève. Les grévistes accusent Gérard Thomas de vouloir envenimer la situation au sein de l’entreprise et qu’il doit être tenu pour responsable de l’enlisement du conflit. Ils estiment que lors de la rencontre lundi avec la direction en l’absence de Gérard Thomas les choses avaient considérablement avancées. D’autre part l’intersyndicale menace de durcir le mouvement et d’appeler d’autres branches professionnelles à les rejoindre si les négociations n’avançaient pas.

Restriction de l’eau en Guadeloupe
Société | mercredi 21 mars 2001 | Guadeloupe
Des mesures ont été prises par la préfecture de Guadeloupe pour faire face à la pénurie d’eau que rencontre depuis quelques semaines le département. Exploitations agricoles, horticulteurs et éleveurs sont les premières victimes…Depuis le début de l’année les précipitations ne dépassent pas 27 mm d’eau, de ce fait les capacités de production d’eau sont déficitaires de 50% alors que la consommation a augmenté de 20%. Les principales zones touchées par cette pénurie d’eau se situent dans le Nord Grande-terre, l’Est Grande-terre, la côte au vent, Capesterre-Belle-Eau, Goyave, Petit-Bourg. Concernant les mesures prises par la préfecture : les agriculteurs auront la possibilité de faire des aspersions entre 16 heures et 21 heures, et cela pendant 5 jours par semaine jusqu’au 18 avril inclus. Les particuliers sont invités à réduire leur consommation en eau par exemple pour le lavage de voiture, remplissage de piscine…Des coupures d’alimentation d’eau tournantes, d’une durée à chaque fois maximale de 24 heures sont mises en place jusqu’au 18 avril par le Syndicat Intercommunal d’Adduction d’Eau de la Guadeloupe (SIAE). Les autorités espèrent que ces mesures vont permettre à certaines régions du département de ne pas être en permanence privées d’eau.

Cantonales en Guadeloupe : les premiers résultats
Politique | lundi 19 mars 2001 | Guadeloupe
Abymes II : Paul NAPRIX, Abymes IV : Lurel CHONKEL Abymes V : Dominique THEOPHILE, Basse-Terre I: Brigitte Rodes Basse-Terre II : Ary FOY, Bouillante : Philippe CHAULET Le Gosier I : Jacques GILLOT, Le Gosier II : Roberte JEANNE MERI Gourbeyre : Serge ZOU, Grand Bourg : José PASBEAU, Petit-Canal : Petit-Canal Saint-Louis : Jacques CORNANO, Saint-Anne I : Marlene CAPTANT Sainte-Rose I : Clodomir BAJAZET, Les Saintes : Prosper PETIT Vieux-Habitants : Victorin LUREL

La fée électricité se fait désirer en Guadeloupe
Société | jeudi 15 mars 2001 | Guadeloupe
En Guadeloupe, les délestages tournants et la grève se poursuivent. Les coupures de l’alimentation électrique se sont multipliées au neuvième jour d’une grève illimitée initiée par une intersyndicale. Aucun accord n’est en vue entre la Direction et cette intersyndicale d’EDF, malgré seize heures de négociations mardi. Huit générateurs d’une usine EDF de Pointe-à-Pitre sont toujours à l’arrêt depuis le début du mouvement. Pour faire face à cette situation, Electricité De France organise des délestages tournants qui privent successivement d’électricité, des secteurs regroupant environs 30.000 abonnés à chaque fois. Ces délestages entraînent à leur tour des coupures d’eau potable. La section locale du Medef a appelé ses adhérents à engager des procédures contre EDF.