journal antilles Aujourd'hui mercredi 16 janvier 2019 www.ntilles.com  

Brèves des Antilles (Martinique, Guadeloupe, Guyane, etc.)

Martinique | Guadeloupe | Guyane | Toutes les brèves

Chômage : La tendance à la baisse se confirme
Société | jeudi 4 janvier 2001 | Guadeloupe
La baisse du chômage en Guadeloupe se confirme. En effet à la fin du mois de novembre 2000, 49 572 demandeurs d'emploi étaient inscrits à l'ANPE, ce qui représente un recul 3,2 % par rapport au mois dernier. Cette baisse est plus marqué lorsque nous faisons une comparaison avec le mois de novembre 1999, en clair – 7,3 %. Ce sont les jeunes qui ont le plus bénéficié de cette baisse, puisqu’ on dénombrait 7.206 demandeurs d’emploi de moins de 25 ans inscrits fin novembre, soit une diminution de 20 % par rapport à novembre 1999, et de 3,3 % par rapport à octobre 2000. Quant aux chômeurs de longue durée, ils sont quelque 25.000 à figurer depuis plus d’un an sur les registres de l’ANPE, tout en bénéficiant également de cette tendance à la baisse : leur nombre a diminué de 17,1 %.

Municipales 2001 : Chammmougon le retour
Politique | jeudi 4 janvier 2001 | Guadeloupe
Edouard Chammougon l’ex maire de Baie-Mahault qui avait été déchu de tous ses mandants en 1994 et emprisonné à la suite d'affaires de corruption veut faire son retour sur la scène politique guadeloupéenne, il veut succéder à son épouse en mars 2001. « Pendant les 6 dernières années, dans ma traversée du désert, j’ai écouté, j’ai discuté avec les différentes composantes du pays profond de Baie-Mahault. j’ai rencontré des femmes, des hommes, des jeunes, des membres d’associations, des socio-professionnels de Jarry et des sections. Ils m’ont tous dit que je suis le candidat naturel de Baie-Mahault. Je conduirai donc cette liste avec leur concours, avec celui de la majorité Chammougon que j’ai crée. » Mais on murmure fortement que Mme Chammougon n’est pas vraiment d’accord avec la décision de son mari de revenir aux affaires et par là lui céder sa place.

Miko sur Glace
Divers | jeudi 28 décembre 2000 | Guadeloupe
Le promoteur du show miko sur glace a passé une nuit en garde à vue dans les locaux de la gendarmerie de Baie-Mahault. Il devrait être présenté dans les toutes prochaines heures à un juge d’instruction. Il lui est reproché de n’avoir pas respecté les règles de sécurité imposée par arrêté préfectoral et qui limitait à 500 le nombre de spectateurs à installer sur des estrades mobiles au bord de la patinoire. Lors des deux représentations, ce seuil imposé a été largement dépassé. 2500 à 15.000 spectateurs ont pris place sur ces installations. Le promoteur a reconnu les faits et pourrait être poursuivi pour mise en danger d’autrui par manquement à une obligation de sécurité.

16000 comprimés d'ecstasy saisis en Guadeloupe
Société | mardi 26 décembre 2000 | Guadeloupe
Pas moins de 16.000 comprimés d'ecstasy ont été saisis par les douanes jeudi à l'aéroport de Pointe-à-Pitre et deux trafiquants ont été interpellés. Les 16.000 pilules, d'un poids de 5 kg, d'une valeur de 1,3 MF, étaient dissimulées dans des caches faites dans des caleçons de cycliste portés par le passeur. Ce dernier va indiquer aux enquêteurs, qu'il transportait la marchandise pour un complice qui voyageait avec lui sur ce vol. La fouille à corps de ce deuxième voyageur s'étant révélé négative, les douaniers ont alors effectué une visite au domicile de la deuxième personne et ont découvert le reste de la cargaison. Ils ont avoué que la drogue provenait d'Amsterdam et était destinée au marché américain. A l'issue de trois jours de garde à vue au SRPJ Antilles-Guyane, les deux trafiquants, ont été présentés à un juge d'instruction de Pointe-à-Pitre qui les a mis en examen pour exportation en contrebande et détention irrégulière de produits stupéfiants et ont été écroués au centre pénitentiaire de Baie Mahaut.

Le PS Guadeloupe dans la tourmente
Politique | mardi 26 décembre 2000 | Guadeloupe
Favrot Davrain qui a été élu récemment à la tête de la Fédération socialiste de la Guadeloupe a des soucis à se faire puisque le PS national a demandé aux instances fédérales de geler les résultats de ces élections. Une enquête interne est encours afin de prouver la sincérité du scrutin. D’autre part Julien André le secrétaire sortant, doit transmettre dans les prochains jours au siège parisien les listes d’émargement signées de toutes les sections ayant participé au vote et les noms des militants figurant sur la liste électorale de la Fédération et surtout habilités à voter.

Drame de Petit Canal : suite
Société | jeudi 21 décembre 2000 | Guadeloupe
Après la mise en examen du chauffeur du camion remorqueur et sa remise en liberté sous contrôle judiciaire, il semblerait que le chauffeur du bus soit aussi fautif dans ce drame qui a fait 9 morts et 20 blessés. Selon une information de France-Antilles datée du 19 décembre, le car incriminé roulait à 70 km/h au moment du drame, alors que la vitesse autorisée était limitée à cet endroit à 50 km/h. Si Ronald Daniette est titulaire d’un permis de transport en commun, son statut professionnel est celui d’un exploitant agricole. Autre élément à préciser, le bus était loin d’avoir un contrôle technique adapté. Pire encore, le disque tachygraphe obligatoire, qui enregistre les données relatives au fonctionnement du bus, demeure introuvable. On révèle qu’il aurait été dérobé après la tragique collision.

Fin de la grève à Continent
Société | jeudi 21 décembre 2000 | Guadeloupe
Sous l’arbitrage de l’Inspection du Travail les représentants UGTG des salariés grévistes et la direction l’hypermarché Continent, ont finalement trouvé un accord. Cet accord prévoit pour le personnel de l’hypermarché une augmentation de salaires de 6%, échelonnée entre avril 2000 et octobre 2001. D’autre part au 1er janvier 2002, il prévoit le maintien de l’écart constaté entre le salaire de base au 31 décembre 2001 et le SMIC en vigueur au premier jour de l’année 2002, auquel viendra s’ajouter la mise en place d’un accord d’intéressement pour la même année. Autre satisfaction pour les grévistes, le paiement des jours de grève (15 jours accordés aux grévistes).

Visite de Christian Paul aux Antilles
Société | mardi 19 décembre 2000 | Guadeloupe
Le Secrétaire d'Etat à l'Outre-mer, Christian Paul avant la Martinique jeudi, arrive cet après-midi en Guadeloupe pour une visite officielle de 2 jours. Au programme de sa visite il doit se rendre à Petit Canal, sur les lieux de l'accident dramatique de la semaine dernière, qui avait fait 9 morts et une vingtaine de blessés. Tout au long de sa visite, Christian Paul va rencontrer différentes personnalités politiques du département Ce soir il va prononcer un discours à la Résidence préfectorale. Demain il doit déjeuner avec le Premier ministre de la Dominique.

L’UGTG fait le siège de Destreland
Société | vendredi 15 décembre 2000 | Guadeloupe
Après plus de 3 semaines de grèves, visiblement il n’y aura pas de « trêves noël » dans le conflit qui oppose l’UGTG au Groupe Bernard Hayot, propriétaire de l’hypermarché Continent. Aujourd’hui encore, les grévistes ont bloqué les accès du centre commercial Destreland…Obligeant par la même les 100 boutiques du centre commercial à baisser rideaux. Patrick Agnès, président de l’association des commerçants de Destreland, a porté plainte pour entrave à la liberté du travail, une action en référé a été introduite devant le TGI de Pointe-à-Pitre pour exiger la levée du blocage. « Nous sommes à nouveau pris à l’étau dans un conflit où nous ne sommes pas du tout concernés, comme il y a deux ans. Bon nombre de commerces réalisent plus d’un tiers de leur chiffre d’affaires global sur cette période des fêtes de fin d’année » a martelé Patrick Agnès.

Petit Canal : Le chauffeur est en liberté
Société | vendredi 15 décembre 2000 | Guadeloupe
Apres le débat contradictoire qui s’est déroulé jeudi après-midi, le chauffeur du camion a été remis en liberté. Mercredi , il avait été mis en examen pour homicides et blessures involontaires et avait été incarcéré provisoirement, dans l'attente du débat contradictoire. Les enquêteurs poursuivent leurs investigations, avec l'audition prochaine Ronel Dagnet , le chauffeur du transport en commun. Pour venir en aide aux familles des victimes, le Conseil général a débloqué une aide de 10.000 francs par foyer. 10.000 francs seront également alloués aux familles des blessés.