journal antilles Aujourd'hui dimanche 24 mars 2019 www.ntilles.com  

Brèves des Antilles (Martinique, Guadeloupe, Guyane, etc.)

Martinique | Guadeloupe | Guyane | Toutes les brèves

Fermeture d’une école maternelle pour vétusté à Cayenne
Société | vendredi 26 janvier 2001 | Guyane
La commission communale de sécurité a émis un avis défavorable pour une école maternelle privée à Cayenne. Les Petits Cariacous qui depuis deux ans déjà accueille environ une centaine d’élèves va bientôt devoir fermer ses portes puisque la commission a jugé que l’établissement était dangereux et non conforme aux normes de sécurité. Bernadette Saint-Jour, la présidente de l'association, a annoncé qu’elle n’allait pas se soumettre à l'avis de la commission de sécurité. Jean Claude Lafontaine, le maire de Cayenne a de son côté indiqué que les enfants seront placés dans les autres écoles de la ville.

Menaces pour les voitures diesel
Société | mercredi 24 janvier 2001 | Guyane
Les conducteurs de véhicules diesel guyanais sont menacés par la mise en service de carburants ne respecte pas la norme Euro 3 (européennes). C’est le syndicat des Professionnels de l'Automobile qui tire la sonnette d'alarme. Il semble que l’utilisation du gazole distribué par les stations services en Guyane, provoque une usure prématurée du moteur et accélère la pollution. Les révélations du SPAG inquiète particulièrement les propriétaires de voitures HDI, car le gazole vendu à la pompe a une teneur en soufre jusqu'à 14 fois supérieure à la norme exigée pour ces moteurs.

Crise au Centre Hospitalier de Cayenne
Société | vendredi 19 janvier 2001 | Guyane
L’IGAS, l’Inspection Générale des Affaires Sociales, se penche sur le cas du Centre Hospitalier de Cayenne. Le constat est sévère, le CHC traverse une grave crise médicale et financière selon un rapport réalisé au cours d’une mission en octobre dernier et dont les conclusions ont été rendues publiques. « Une sorte de nivellement par le bas s’est opéré dans certaines disciplines avec pour toile de fond un climat relationnel dégradé » relève ainsi le rapport. Il évoque également un climat de division et de démission collective au CHC. Sur le plan financier, le montant des créances de l’hôpital s’élevait, fin 99 à près de 400 millions de francs.

La Chambre de Métiers au bord du gouffre
Société | mercredi 17 janvier 2001 | Guyane
La grogne monte à la Chambre de Métiers de Guyane, l’Union des Travailleurs Guyanais a décidé d’entrer en grève. Le syndicat indique que l’organisme accuserait un déficit cumulé de plus de 15 millions de francs. Il semblerait que la Chambre n’est plus en mesure de payer ses fournisseurs ainsi que les salaires. Les employés indiquent aussi que la Chambre reçoit régulièrement par voie d'huissier des avis de recouvrement.

Education : La grogne des enseignants Guyanais
Société | mardi 16 janvier 2001 | Guyane
La grève illimitée, lancé hier par le SNUIPP, le Syndicat national unitaire des instituteurs et professeurs des écoles, a connu un départ assez chaotique. En effet, le SNES, le syndicat des enseignants, s'est désolidarisé du mouvement. Au plan des revendications, le SNUIPP réclame en priorité la création de 900 postes sur deux ou trois ans. Pour le syndicat 20 000 enfants ne sont pas scolarisés en Guyane. Le SNES qui n’a pas prit part au mouvement n’écarte pas l’éventualité de s’engager dans le même sens que le SNUIPP, si la rencontre avec le Recteur ne donne rien.

L’arrivée du « Roi Vaval » fait 4 blessés
Divers | mardi 9 janvier 2001 | Guyane
Dimanche soir, sur la place des Palmistes à Cayenne, la fête qui célèbre le début du carnaval en Guyane a laissé un goût amer aux spectateurs et aux participants...En effet le spectacle pyrotechnique, a fait 4 blessés dont 3 enfants. Il semble bien que les débris des artifices ont blessé une femme à l'œil et brûlé 3 enfants qui assistaient à la fête. L’enquête qui a été ouverte par la police devra déterminer les circonstances de l’accident.

La CCI de Guyane a un nouveau président
Economie | mardi 26 décembre 2000 | Guyane
Depuis le 22 décembre la Chambre de commerce et d'industrie de la Guyane à un nouveau président. Jean-Paul Lepelletier, membre du bureau sortant, a été élu, au premier tour, président de la C.C.I. Guyane, ainsi il succède à Jean-Pierre Prévot qui est resté durant 27 ans à la tête de la structure. Comme on s’y attendait il y a déjà des contestations à la suite de cette élection. En effet Alain Chaumet, le président du Medef de Guyane, dont la candidature à la CCI avait été rejetée, a décidé d'introduire un recours en annulation contre l'élection à ce poste de Jean Paul Lepelletier. La candidature d'Alain Chaumet, entré au bureau de la CCI le mois dernier, a été rejetée, sur la base d'un règlement intérieur prévoyant que le président doit avoir trois ans d'ancienneté à une fonction de responsabilités comme membre du bureau, chargé de mission ou président de commission. De son côté, Jean-Pierre Prévot, le président sortant, a introduit un recours devant le tribunal administratif. Il met en cause la validité des élections du 20 novembre dernier.

Le budget de la Région Guyane a été adopté
Politique | mardi 26 décembre 2000 | Guyane
Par une courte majorité, le budget primitif de la Région Guyane a été adopté. Ce budget prévisionnel 2001 s'élève à 540 MF. Roger Loupec, le président du Conseil Economique et Social Régional a déjà annoncé son intention de déposer un recours en annulation devant le tribunal administratif. Il indique que le CESR n'a jamais reçu le budget prévisionnel pour avis. Par rapport à 99, le budget de la collectivité est en hausse soit plus de 15%. L’accent est mis sur la formation professionnelle, avec le doublement de la rémunération des stagiaires de la formation professionnelle et le financement de manuels scolaires pour les lycées. On constate que la Région Guyane va dépenser la totalité du budget uniquement pour son fonctionnement. En effet 56 MF (+23%) pour la rémunération du personnel et des charges d’administration générale de la Région.

Table ronde en Guyane
Politique | mercredi 20 décembre 2000 | Guyane
Elle a réuni la quasi-totalité des élus et des forces politiques du département est parvenue à un consensus pour définir un calendrier et une méthode pour poursuivre les discussions. « Nous avons vécu aujourd’hui un moment tout a fait fondateur pour l’évolution institutionnelle de la Guyane a résumé le secrétaire d’état à l’Outre-Mer, Christian Paul à l’issue de la réunion qui a duré 6 heures. Elle rassemblait autour du secrétaire d’Etat , les trois parlementaires de la Guyane, les présidents des assemblées locales, les représentants des maires et des principaux partis politiques locaux. Seul le Komité pour démarrer la Guyane a refusé l’invitation à la table ronde insistant pour rencontrer le ministre en Guyane.

L’avenir institutionnel de la Guyane
Politique | mardi 19 décembre 2000 | Guyane
Au terme de six heures de discussion, les 25 élus et représentants des partis politiques de la Guyane, et le secrétaire d’Etat à l’Outre-mer ont trouvé un accord « avoir pris acte de l’engagement réaffirmé au nom du gouvernement par le Secrétaire d’Etat à l’Outre-mer, de mettre en œuvre, dès 2001, reconnaissant à chaque DOM qui y aspire, la possibilité d’une évolution institutionnelle qui lui soit propre, dès lors qu’aurait exprimé le consentement de sa population. » En clair, tous les participants s’engagent à travailler ensemble pour qu’un accord soit conclu avec le gouvernement sur un éventuel changement institutionnel, qui sera ensuite soumis à la population guyanaise.