journal antilles Aujourd'hui vendredi 24 mai 2019 www.ntilles.com  

Brèves des Antilles (Martinique, Guadeloupe, Guyane, etc.)

Martinique | Guadeloupe | Guyane | Toutes les brèves

Les gardiens de prison montent au créneau
Société | mercredi 6 décembre 2000 | Guyane
Les gardiens de prison représentés par l'Union fédérale de l'administration pénitentiaire (UFAP) réclame une meilleure protection des alentours du centre pénitentiaire de Rémire Monjoly. A la suite d’une nouvelle tentative d'évasion a eu lieu en fin de semaine dernière. L’UFAP s’insurge contre l'absence de filtrage autour de l'établissement et demande trente surveillants supplémentaires. René Polydore, le secrétaire général adjoint de l'UFAP Antilles Guyane a précisé "n'importe qui peut s'approcher facilement de l'enceinte de la prison. Le parking sert même de parloir sauvage entre le détenu et sa femme qui se trouve dehors, c'est très courant".

La Guyane toujours dans l'impasse
Divers | jeudi 30 novembre 2000 | Guyane
La vie tourne toujours au ralentie en Guyane, l’UTG maintient toujours la pression… Des barrages routiers tenus par des sympathisants du Komité pou nou démaré lagwyan et des membres de l’Union des Travailleurs de la Guyane sont en place sur différents axes stratégiques. Difficile par exemple d’accéder à l’aéroport de Rochambeau, l’activité du port de Cayenne est également perturbée. Rappelons que le que le Komité exige toujours « la venue immédiate » en Guyane du secrétaire d'Etat à l'outremer, pour engager les négociations sur la base du Pacte de développement. Pratiquement tous les grands élus du département ont répondu favorablement à l’invitation de Christian Paul à la Table Ronde du 18 décembre prochain à Paris.

La Guyane dans l’impasse
Divers | mercredi 29 novembre 2000 | Guyane
Rien ne va plus en Guyane. 9 blessés dont 5 par balles, des magasins pillés, des voitures brûlées et 7 interpellations, c’est le tout premier bilan au lendemain des émeutes qui se sont déroulés dans la nuit de lundi 27 à mardi 28 novembre. Lundi soir vers 22h30 l'issue du rassemblement organisé au siège de la centrale UTG, par le « Komité pou nou démaré lagwiyann », des groupes de casseurs ont érigé des barrages à la périphérie de Cayenne et mis le feu à des pneus et à des voitures. Bilan des affrontements, au moins deux magasins ont été pillés par les casseurs, et une dizaine de voitures brûlées. En outre on dénombre 5 blessés par balles dans les rangs des forces de l’ordre et une jeune spectatrice âgée de 17 ans a été touchée par une balle perdue. Rappelons que le Komité exige toujours « la venue immédiate » en Guyane du secrétaire d'Etat à l'outremer, pour engager les négociations sur la base du Pacte de développement. Le maire de Cayenne, Jean-Claude Lafontaine, a appelé la population « à ne pas tomber dans la spirale de la violence ».

Mobilisation en demi-teinte en guyane
Divers | mardi 28 novembre 2000 | Guyane
Hier, l’appel à la grève générale en Guyane lancé par l’Union des Travailleurs Guyanais pour soutenir les revendications politique du "Komité pou nou démaré lagwyann" a été peu suivit. Tout de même 3000 personnes ont défilé dans les rues de Cayenne. Une délégation du Komité a été reçue en préfecture. Les représentants ont remis une lettre au préfet à l’attention de Christian Paul, le secrétaire d’Etat à l’outremer. Dans la lettre il demande qu’une quatrième réunion se tienne à Cayenne au plus vite entre les membres du Komité et Christian Paul afin de trouver un accord pour la mise en œuvre du Pacte de Développement.

Affrontements entre forces de l'ordre et manifestants
Divers | mardi 21 novembre 2000 | Guyane
Hier des échauffourées ont éclaté entre des membres du "Komité pou nou démaré lagwyan" (composé en grande partie de mouvements indépendantistes) et les forces de l'ordre, devant le centre des Impôts de Cayenne. A l’origine des affrontements, une trentaine de membres du "Komité pou nou démaré lagwyan" avait investit le bureau du directeur des services fiscaux. La situation va vite dégénérer lorsque les gardes mobiles ont procédé à l'évacuation des manifestants. Au final des responsables syndicaux, dont Jean-Victor Castor, ont été blessés et évacués vers le centre hospitalier de Cayenne. Le Komité exigent que la future table ronde sur l’évolution statutaire du département organisée à Paris par le secrétaire d'Etat à l'outre-mer, le 18 décembre prochain, se déroulent en Guyane.

Claude Ho A Chuck, candidat en mars 2001
Politique | mardi 21 novembre 2000 | Guyane
L'ancien maire de Roura, Claude Ho A Chuck, annoncé ce week end son intention d'être candidat aux élections municipales 2001. Après plus de 30 ans à la tête de la municipalité, il avait été condamné en janvier 1997 à une peine de un an de prison avec sursis, 100.000 francs d'amende et une inéligibilité de deux ans, pour prise illégale d'intérêt et abus de biens sociaux. Claude Ho A Chuck entend mener sa campagne sur la création d’une commune à Cacao.

La prison de Rémire-Montjoly est une grande passoire !
Divers | mardi 21 novembre 2000 | Guyane
Ce week-end encore, deux individus selon l'Union fédérale Autonome Pénitentiaire assez dangereux se sont fait la belle par le toit. Les gardiens de la prison ont une nouvelle fois dénoncées les carences de l’infrastructure, où au cours des derniers mois il y au plusieurs tentatives d'évasion. "Il est plus facile de sortir de prison que d'y rentrer" indiquent les gardiens de l'UFAP. La députée Christiane Taubira Delannon a alerté la ministre de la justice de la situation jugée "extrêmement préoccupante" du centre pénitentiaire de la Guyane.

Pas de table ronde pour le Komité
Politique | vendredi 17 novembre 2000 | Guyane
Le komité pou nou démaré lagwiyann a annoncé qu’elle ne participera pas à la table ronde sur l'évolution statutaire de la Guyane, prévu le 18 décembre prochain à l’invitation du secrétaire d'Etat à l'outremer. Le Mouvement de décolonisation et d'émancipation sociale, les Forces démocratiques de Guyane, et l’UTG qui constitue le Komité estime qu’il s’agit "d'une mascarade". D’autres part le Komité a précisé que le gouvernement voulait noyer le poisson dans l’eau et que cette démarche de Christian Paul, ne mettait pas en cause la grande mobilisation du 18 décembre prévue à Cayenne.

Evolution statutaire de la Guyane
Société | mardi 14 novembre 2000 | Guyane
Le secrétaire d’Etat à l’Outre-mer a annoncé hier, que le gouvernement a invité les principaux élus de la Guyane à une table ronde le 18 décembre à Paris, pour discuter de l’évolution des institutions du département. Christian Paul a précisé que le gouvernement était prêt à discuter avec les élus guyanais, mais après l’adoption de la loi d’orientation.

Air Guyane reprend son envol
Economie | lundi 13 novembre 2000 | Guyane
Après 10 jours d'interruption, la compagnie aérienne a repris son activité. Elle a trouvé un accord avec la Région et le Ministère des Transports portant sur un avenant de trois mois. Il lui permet d'assurer ses vols en attendant les conclusions d'audits en cours. Le montant compensatoire, destiné à combler le déficit lié à l'exploitation des lignes de l'intérieur a été revu à la hausse : il passe de 4 millions à 4 millions et demi de francs et dans le même temps, les obligations de service public ont été réduites. Pendant cette période de trois mois, certaines dessertes vont être supprimées sur la ligne Cayenne/Saint-Georges. Certains vols sur la ligne Cayenne/Maripasoula et Cayenne/Saul se feront de manière groupée pour réduire les coûts d'exploitation.