journal antilles Aujourd'hui mardi 15 janvier 2019 www.ntilles.com  

Brèves des Antilles (Martinique, Guadeloupe, Guyane, etc.)

Martinique | Guadeloupe | Guyane | Toutes les brèves

Le meurtrier présumé sous les verrous
Divers | lundi 27 août 2001 | Martinique
Le meurtrier présumé d’une jeune mère de famille au Vert Pré a été présenté cet après midi au parquet de Fort de France.L’homme âgé d’une quarantaine d’années a mortellement frappé à coup de coutelas, dans la nuit de samedi à dimanche son ancienne concubine à la suite d’une violente dispute.Entendu dans l’après midi par le juge d’instruction, il a été mis en examen pour assassinat et tentative d’assassinat. Il risque la condamnation à perpétuité. Il a été placé en détention provisoire au centre pénitentiaire de Ducos.

Une femme tuée sous les yeux de ses enfants
Divers | lundi 27 août 2001 | Martinique
Le quartier l’Heureux au Vert-Pré est toujours sous le choc, après le meurtre d’une mère de famille de 36 ans, dans la nuit de samedi à dimanche. Le drame se serait produit à la suite d’une dispute qui a éclaté entre la jeune femme et son meurtrier présumé. Si les motifs de cette altercation restent flous pour le moment. Selon les premiers éléments de l’enquête, l’ancien concubin de la victime se serait d’abord disputé au domicile de cette dernière. Et pour échapper à son agresseur, la jeune mère de famille aurait tenté de fuir et de se réfugier chez des voisins. L’homme va ensuite mortellement blessé la jeune femme avec un coutelas quasiment sous les yeux des enfants de la victime. Après son geste, l’homme âgé de 46 ans aurait tenté de mettre fin à ses jours en se tailladant les veines du poignet. Actuellement hospitalisé, ce dernier pourrait bien être entendu dans le courant de la journée par le procureur de la République avant d’être mis en examen.

Des peines de prison ferme pour des trafiquants !
Divers | dimanche 26 août 2001 | Martinique
Dans le cadre de procédures en comparution immédiate, deux affaires mettant en scène des trafics de stupéfiants ont été jugées jeudi dernier au Tribunal Correctionnel de Fort de France...Et pour la première, c’est un immigrant clandestin qui était en cause... A l’origine, c’est justement pour contrôler la situation de ce jeune homme de 23 ans, que la Police de l’Air et des Frontières s’est rendu lundi dernier au Morne des Esses.Interpellé malgré une tentative de fuite en compagnie de deux complices, il s’est avéré que l’homme avait plusieurs choses à se rapprocher. D’abord, ses papiers n’était pas en règle : né à Castries, à Sainte Lucie, l’homme n’avait pas de titre de séjour valable sur le territoire martiniquais...Bien plus grave : les policiers l’ont trouvé en possession d’un sac contenant presque deux kilos de cannabis, mais aussi un pistolet 9 mm et des munitions.Le procureur avait requis 18 mois d’emprisonnement ferme ; le tribunal a finalement condamné le Saint-Lucien à un an de prison ferme suivi d’une interdiction du territoire nationale de trois ans...La deuxième affaire jugée met en scène, non pas un trafiquant confirmé, mais ce que le Procureur a appelé : « le type même du Jeune à la dérive »...A peine âgé de 20 ans, l’accusé avait été interpellé à Sainte Thérèse, lundi dernier.Les policiers ont trouvé alors en sa possession 93 boulettes de crack prêtes à la vente, totalisant une trentaine de grammes de drogue...Le jeune homme a alors raconté son histoire: Victime d’une déception amoureuse, il aurait commencé à consommer du crack il y a 9 mois.Au bout de quelques mois, il aurait nouer des contacts à la Mangrove, au Lamentin, lui permettant de se lancer à son tour dans le trafic et de se payer sa dose personnelle...Son avocat a demandé « une application bienveillante de la loi à son égard ».Il a été condamné à 8 mois de prison dont trois ferme; une peine assortie d’une obligation de soin et d’une mise à l’épreuve de deux ans.

Baisse de tension aux urgences
Société | samedi 25 août 2001 | Martinique
Les négociations entre la direction du CHU de Fort de France et les salariés ont eu lieu comme prévu vendredi après midi.La directrice du Centre Hospitalier Annie Ramin et ses collaborateurs se sont entretenu avec le comité de grève qui était accompagné de l’intersyndicale CGTM – CDMT.La direction de l’hôpital s’engage à redéployer des infirmières de l’établissement dans le service des urgences, pour pallier le manque d’effectif à cette période.Une décision sur la suspension ou le maintient du mot d’ordre de grève sera prise lundi matin à 6 heures lors d’une Assemblée Générale.

Tentative de braquage à La Poste de Petit Bourg
Divers | samedi 25 août 2001 | Martinique
Aux alentours de 9h30, vendredi matin, un homme a fait irruption dans les locaux de la Poste de Petit Bourg à Rivière Salée (sud du département). Si les témoignages des clients divergent au sujet de l’arme que l’individu avait en sa possession, la menace semblait réelle...Dès les premiers signes de confusion, le malfaiteur a pris ses jambes à son cou en entendant les cris de la guichetière.Ce même bureau de Poste avait déjà fait l’objet d’une tentative de braquage le 30 juin dernier...

Une nouvelle vie pour la Fontaione Gueydon
Culture | vendredi 24 août 2001 | Martinique
Cachée sous les herbes et abandonée depuis des années, la Fontaine Gueydon devrait connaître dans les prochains mois une cure de jouvence. La restauration de ce monument de Fort de France a été annoncée par la municipalité. Près de 10 millions de francs seront nécessaires pour donner un nouveau visage à tout le site situé sur la Rive droite du Canal Levassor. L’opération rentre dans le cadre du Grand Projet de Ville de Fort de France lancé par le maire Serge Letchimy.

Il n’y a plus de dialogue aux urgences
Société | jeudi 23 août 2001 | Martinique
Apres quelques jours de discussion avec la direction, autour du redéploiement des infirmiers des autres services vers les urgences, le personnel des urgences du CHU de Fort de France a franchit jeudi matin un nouveau pallier.Dès le matin ils ont bloqué l’entrée de l’établissement. Le remplacement des effectifs manquants en cette période de vacances, les structures de sécurité et l’équipement en matériels nécessaires au bon fonctionnement du service restent au cœur des revendications des grévistes. De son côté la direction du CHU précise qu’elle a déjà tout mis en œuvre pour répondre aux difficultés des urgences. Visiblement les deux parties ne semblent pas être sur la même longueur d’ondes, puisqu’un barrage filtrant est toujours érigé à l’entrée de l’établissement.

L’usine Azurel occupé à cause d’une affaire privée
Société | jeudi 23 août 2001 | Martinique
Depuis ce matin une trentaine de personnes bloque l’usine du Marin qui fabrique les peintures Azurel. Le blocage de l’usine n’a n’a rien à voir avec un conflit social. En effet, les consorts Beuze et des membres de l’ASSAUPAMAR (association écologique) ont manifesté leur hostilité au PDG de l’usine Jean-Michel De Gentil dans l’affaire de la vente d’un terrain à Sainte-Anne. L’histoire remonte à une cinquantaine d’années, plus exactement à 51 ans, et concerne la vente d’un terrain situé à Anse Noire à St Anne d’une superficie de 130 hectares. Au cours de cette vente un notaire avait été désigné par le tribunal pour établir la succession et répartir le prix de la vente soit plus de 3 millions de francs augmentés de 8 % d’intérêts par an prévu dans un cahier des charges. Mais les consorts Beuze affirment que Jean-Michel De Gentil aurait réglé uniquement la somme principale chez un notaire sans les intérêts de 8 %. La dite somme serait placée à la caisse des dépôts et consignation. Les consorts Beuze qui occupent toujours le terrain ont été condamnés une dizaine de fois devant les tribunaux pour occupation illégale d’un terrain sans titre de propriété. C’est pour s’insurger contre ce jugement qu’ils ont bloqué les entrées de l’entreprise de Jean-Michel De Gentil.

Football : Le trophée du Conseil Général pour débuter
Sport | mercredi 22 août 2001 | Martinique
Les footballeurs martiniquais seront de nouveau à pied d’œuvre dès ce jeudi dans le cadre de la 5ème édition du trophée du Conseil Général. Il s’agit du Club Franciscain, champion en titre, du Golden Star, du Stade Spiritain et de la JS Marigot.Le Club Franciscain, Champion en titre sera opposé jeudi à la J.S. Marigot, Champion de la première division. La deuxième rencontre mettra aux prises le Golden Star, vainqueur du tournoi de la ligue et le Stade Spiritain, Champion de la Promotion d’honneur. Le match de classement et la finale se déroulera samedi au Stade de Dillon. Les franciscains du président Paviot qui écrasent depuis quelques années le football martiniquais tenteront de ramener un nouveau trophée au François. Notons que l’encadrement technique des franciscains sera assurée par Gérard Janvion,(ancien jouer de l’A.S.S Saint-Etienne).

Le pôle Antilles de MAG se penche sur le cas de Cayenne
Société | mardi 21 août 2001 | Martinique
A Paris, Direction et syndicats d’AOM/Air Liberté ont réussi à trouver un accord sur les critères de licenciement de ses employés en surnombre. Les salariés antillo-guyanais devraient aussi faire les frais de ce plan de reprise des activités...Lundi c’est le personnel de la filiale ; Minerve Antilles-Guyane, qui s’est réuni à Fort-de-France...Les discussions portaient sur les probables départs volontaires et sur le reclassement des effectifs de Cayenne, l’escale guyanaise étant supprimée...Une rencontre qui n’a pas vraiment été fructueuse...En effet car à Fort de France, les salariés ne sont pas enclins à un départ volontaire. Et à Pointe à Pitre un seul employé s’est fait connaître. Pour Manuel Lucien-Reinette, le représentant syndical des trois plates-formes de Minerve Antilles-Guyane : « Il ne reste que la solution des préretraites » Ce qui donnerait au moins selon lui : « deux départs possible en préretraite à Fort-de-France et un seul pour Pointe-à-Pitre. » Nous sommes loin du compte, puisque se sont les 23 salariés de la filiale de Cayenne qui sont concernés par ce plan de licenciement.