journal antilles Aujourd'hui dimanche 24 mars 2019 www.ntilles.com  

C’est l’hécatombe pour la banane martiniquaise !

Publié le dimanche 3 septembre 2000
© Pancho

 La FDSEA, la fédération départementale des syndicats des exploitants agricoles de Louis Daniel Bertome tire la sonnette d’alarme, : « la filière banane va très mal, elle est même en faillite ». La fédération interpelle l’ensemble des acteurs politiques et économiques, et explique que toute la production bananière de la Martinique est au bord de l’asphyxie, de nombreux petits planteurs sont en situation de dépôt de bilan. Depuis le début de l’année, la banane martiniquaise fait pâle figure en Europe elle ne se vend quasiment plus: les prix de vente sont inférieurs à 2,30 F le kilo. Ce qui fait que le prix de revient de la banane martiniquaise est supérieur à son prix de vente. La FDSEA veut que des mesures soient prises, et s’interroge sur le dilettantisme de l’administration, : « l’administration veut-elle que se déclenche une émeute? ». Les planteurs rappellent que la filière banane fait vivre indirectement une bonne frange de la population et que près de 30.000 familles en Martinique peut se retrouver du jour au lendemain sans ressource si les pouvoirs publics réagissent pas.
Hervé BRIVAL