journal antilles Aujourd'hui mardi 23 juillet 2019 www.ntilles.com  

Bouffée d'oxygène pour la Banane Antillaise !

Publié le dimanche 4 juin 2000
© Pancho

 La commission européenne a accepté la demande française d'un complément à l'aide compensatoire aux producteurs de bananes de la Martinique et de la Guadeloupe pour l'année 1999.
Dans un communiqué commun les ministères de l'Agriculture et de la pêche et le secrétaire d'Etat à l'Outre-mer ont répondu à l'attente des producteurs de bananes de la Martinique et de la Guadeloupe.
Les deux ministres Jean Glavany, ministre de l'Agriculture et de la pêche, et Jean-Jack Queyranne, secrétaire d'Etat à l'Outre-mer, avaient attiré l'attention de la commission sur "l'écart significatif" entre la recette moyenne de vente de ces deux régions françaises, et la recette moyenne communautaire, et sur la "nécessité de combler cet écart par un supplément d'aide, en application des dispositions réglementaires de l'Organisation Commune de Marché de la Banane".
Selon le communiqué, le montant de l'aide complémentaire sera respectivement de 8,45 euros par quintal pour la Guadeloupe (soit 554,28 F par tonne), et de 2,99 euros par quintal (196,13 F par tonne) pour la Martinique.
Par ailleurs les deux ministères ont annoncé que le montant de l'aide compensatoire pour perte de recette aux producteurs pour 1999 a été fixé à 29,69 euros par quintal (1.947,54 F par tonne) par le comité de gestion-banane qui s'est réuni à Bruxelles le 16 mai dernier.
Les deux ministres soulignent que pour l'année 1999, près de 763 millions de francs seront versés aux producteurs par le budget de la communauté, dont 46,6 millions pour la Guadeloupe et 50,5 millions pour la Martinique au titre du complément régional.
Le communiqué précise enfin que le montant unitaire des avances pour les bananes communautaires commercialisées du 1er janvier au 31 octobre 2000 s'élève à 17,81 euros par quintal (1.168,26 F par tonne).