journal antilles Aujourd'hui dimanche 22 mai 2022 www.ntilles.com  

Brèves des Antilles (Martinique, Guadeloupe, Guyane, etc.)

Martinique | Guadeloupe | Guyane | Toutes les brèves

Annulation à Ste Anne, Macouba et Case Pilote ?
Politique | mercredi 6 juin 2001 | Martinique
Les électeurs des municipalités de Ste Anne, de Macouba et de Case Pilote retournerons de nouveau à l’isoloir. En effet le commissaire du Gouvernement a demandé hier au tribunal administratif de Fort de France d’annuler l’élection de Sainte-Rose Cakin, maire du Macouba, d’Auguste Armet, maire de Case-Pilote et de Garcin Malsa, à Sainte-Anne. Autre coup dur pour ce dernier, le magistrat a également demandé d’annuler son élection au conseil général. De la vingtaine de recours en annulation que tribunal administratif avait à examiner, le commissaire du Gouvernement a retenu l’irrégularité de la liste de Frantz Bérose à Case Pilote. Selon lui elle ne respectait pas la loi sur la parité. , puisqu’il y avait plus d’hommes que de femmes sur cette liste. En ce qui concerne la commune de Macouba, le commissaire du Gouvernement a retenu la différence de taille des deux bulletins de vote. En mettant en relief que celui de Rigobert Marcho ( le candidat malheureux), représentait le tiers de celui de Sainte-Rose Cakin, le maire réélu. Annulation aussi du scrutin à Sainte-Anne, les requêtes formulées pour la cantonale par Jacques Guanel, candidat aux deux élections, et par Jean Sabinot, un électeur saintannais, pour les municipales ont été prises en considération par le commissaire du Gouvernement pour demander d’annuler les deux scrutins. Le magistrat a retenu trois griefs pour justifier sa démarche : l’ambiance exécrable à Sainte-Anne pendant la campagne électorale, le fait que Garcin Malsa n’ait pas présidé un bureau, comme le prévoit l’article R-43 du code électoral, et dernier point, le magistrat a estimé que le drapeau Rouge, vert, noir du Modémas n’avait pas sa place sur le fronton de la mairie. La décision du tribunal est attendue le 12 juin prochain.

Il n’y a plus d’essence en Guadeloupe
Société | mercredi 6 juin 2001 | Guadeloupe
Depuis le préavis de grève lancé dimanche par l’UTPP-UGTG après l’incarcération de Michel Madassamy, accusé d’avoir participer au saccage de deux magasins à Pointe à Pitre le 27 mai dernier, il n’y a pratiquement plus d’essence dans les stations services du département. Dernier fait en date, mardi, un groupe d’individu non identifié s’en est pris physiquement à deux camions citernes de la société Cabotra qui s’apprêtaient à ravitailler deux stations services. Des pierres ont été jetées sur les cabines des deux poids lourds, blessant au thorax l’un des chauffeurs. Ce dernier a été transporté au CHU de Pointe à Pitre. Ces incidents ont entraîné l’arrêt du ravitaillement des points d’essence. Tout de même dans la matinée huit stations avaient été réapprovisionnée

L’UGTG lance un appel à la grève générale
Société | mercredi 6 juin 2001 | Guadeloupe
L’Union Générale des travailleurs Guadeloupéens poursuit sa mobilisation pour faire libérer l’un de ses militants incarcéré en attendant son procès le 22 juin prochain. Au cours d’une conférence de presse hier, Gaby Clavier, le secrétaire général de l’UGTG a lancé un appel à la grève générale pour les 7 et 8 juin dans tous les secteurs de l’économie locale où elle est implantée (stations-service, BTP, hôtellerie, commerce...). Selon lui, le durcissement du mouvement doit faire plier le préfet de région, Jean François Carenco. Il assimile la mise en détention de Michel Madassamy comme à « une prise en otage, une condamnation à mort légale... » « Nous exigeons que l’on libère notre camarade. Dès jeudi matin, le secteur de l’hôtellerie sera en grève pour une durée illimitée. Nous serons aussi déterminés et nous montrerons aussi sauvages que l’est l’Etat français envers notre camarade » a déclaré Charly Landau, secrétaire général de l’UTHTR-UGTG. Pour l’heure les files d’attente continuent de s’allonger aux abords des rares stations-service encore approvisionnées.

L’infortune de deux plaisanciers de Saint Vincent !
Divers | mardi 5 juin 2001 | Martinique
Deux hommes originaires de Saint Vincent, ont échoués samedi matin sur la plage de l’Anse Madame à Schoelcher (périphérie de Fort de France) suite à une avarie de moteur de leur embarcation. Les autorités douanières se sont déplacés pour vérifier leur identité et la raison de leur présence. Les douaniers vont découvrir dans la yole, un téléviseur, des jantes de voiture, des chaussures...Selon les deux hommes ces marchandises auraient été achetées dans l’île de Saint Marin. Durant tout le week-end les deux plaisanciers ont dormi à la belle étoile, quelques riverains leur sont venus en aide en leur offrant de quoi de se nourrir. D’après la mairie de Schoelcher, ce n’est pas par mauvaise volonté que les deux anglophones sont restés livrés à eux-mêmes tout un week-end !!Ce serait plutôt l’habituelle lenteur administrative qui serait en cause...Hier matin, ils ont tenté une nouvelle fois de repartir à bord de leur Yole mais leurs efforts ont été vains : ils ont dû faire demi-tour. Pour l’heure ils attendent qu’un mécanicien puisse s’occuper des réparations de l’embarcation.

Sombre week end pour les automobilistes
Divers | mardi 5 juin 2001 | Martinique
Malgré tous les messages de sécurité routière, durant ce week end de pentecôte il y a eu de nouvelle victime de la route. D’abord à sainte Marie un motocycliste âgé de 24 ans s’est tué dans un accident de la route au quartier Bonnaire à Sainte Marie.Le jeune homme a trouvé la mort après avoir perdu le contrôle de son engin lors du dépassement d’une voiture. Quand à la passagère âgé de 29 ans, très grièvement blessé...elle a été transporté au CHRU de la Meynard. Autre accident cette fois au niveau du quartier médecin à Rivière Salée...Un automobiliste qui circulait dans le sens Rivière Salée / Sainte Luce aurait perdu le contrôle de son véhicule avant de percuter une voiture venant en sens inverse. Bilan 4 blessés graves...L’une des victimes à même dû être transport par hélicoptère au CHRU de la Meynard.

Mobilisation de l’UTPP-UGTG
Société | lundi 4 juin 2001 | Guadeloupe
La situation reste tendue en Guadeloupe depuis l’arrestation d’un représentant syndical de l’UGTG.Michel Madassamy a été arrêté le 1er juin pour avoir participé au saccage de deux magasins le 27 mai dernier ; ce jour là, les militants du syndicat avaient décidé de fermer les magasins ouverts pour le Jour de la commémoration de l’abolition de l’esclavage...Incarcéré depuis vendredi, le syndicaliste aurait entamé une grève de la faim en attendant son procès prévu le 22 juin prochain...Et à l’extérieur des murs de la prison, ses camarades manifestent leur mécontentement.Depuis hier après-midi, les stations-services de l’île sont appelés à fermer leurs portes pour demander sa libération...

Peut être des élections en Haïti!
Politique | lundi 4 juin 2001 | Haïti
La 31ème assemblée générale de l’OEA s’est ouverte sur une bonne nouvelle, hier soir à San José...Le secrétaire général de l’Organisation des Etats Américains a annoncé, lors de son discours d’ouverture, qu’il avait eu un contact avec le président Haïtien ; Jean Bertrand Aristide lui aurait promis que des élections législatives anticipées serait organisée l’an prochain, en 2002 !!!Le Parlement et le sénat devraient être renouvelés , permettant ainsi le déblocage de l’aide internationale.Les travaux de l’assemblée de l’OEA sont axés cette année sur le Respect des Droits de l’Homme...Ils doivent s’achever demain soir...

Folle nuit à Pointe à Pitre !
Société | samedi 2 juin 2001 | Guadeloupe
Michel Madassamy le secrétaire-général de l'UTPP-UGTG (Union des transporteurs de produits pétroliers) a été placé sous mandat de dépôt. Le tribunal correctionnel de Pointe-à-Pitre, le saccage de deux magasins le 27 mai dernier. Hier Michel Madassamy a refusé d'être jugé selon la procédure de comparution immédiate et demandé un délai pour préparer sa défense. Le procureur de la République a requit son placement sous mandat de dépôt afin d’éviter toute tentative d’intimidation sur les témoins. Michel Madassamy était déjà sous le coup d'une peine de 3 mois de prison avec sursis lors d'un récent conflit social dans le secteur de la distribution d'essence. L'affaire a été renvoyé au 22 juin prochain. A l'annonce de cette décision, des heurts ont éclaté entre manifestants et les forces de l'ordre. Des jets de pierres et des scènes de pillages ont rythmé la soirée au centre de Pointe à Pitre.

La délinquance vers une baisse en Guadeloupe
Société | samedi 2 juin 2001 | Guadeloupe
Si on peut se réjouir d’apprendre que la délinquance avec violence a diminué de 11% en l’an 2000, rien n’est gagné puisque celle sur la voie publique connaît une augmentation de 7%. Au chapitre de ces infractions, on note les infractions au code de la route. On peut aussi noter une progression de l’immigration clandestine (2%). En effet sur 9555 autorisations de séjours provisoires délivrés à des Haïtiens, 7160 d’entre eux sont repartis. Autre fait inquiétant, l’augmentation de la violence contre les forces de l’ordre. 20 agents ont ainsi été blessés par des malfaiteurs, l’an dernier.

Lueur d’espoir pour les salariés du New Fortuna
Société | samedi 2 juin 2001 | Martinique
L’avenir du restaurant New Fortuna à Fort de France, va peut-être se décider ce soir ! Une rencontre à la direction du travail va réunir pour la première fois, le patron qui a décidé de fermer son restaurant, et les 5 salariées, 5 femmes qui font le siège de l’entreprise depuis plus d’une semaine…Les employées dénoncent la rupture abusive de leur contrat de travail… Ce soir, sous l’arbitrage de la direction du travail, les deux parties devraient chercher un terrain d’entente.