journal antilles Aujourd'hui jeudi 1 décembre 2022 www.ntilles.com  

Brèves des Antilles (Martinique, Guadeloupe, Guyane, etc.)

Martinique | Guadeloupe | Guyane | Toutes les brèves

Les deux Saint-Vincentais de retour chez eux
Divers | vendredi 8 juin 2001 | Martinique
La dernière partie du voyage s’est faîte sans encombres pour les deux hommes qui s’étaient échoués le week-end dernier à Schoelcher. Partis de Saint-Martin, ils tentaient de rejoindre leur île d’origine, Saint-Vincent, lorsqu’une série d’avaries les a contraint à s’arrêter à l’Anse-Madame....Finalement, s’est mercredi soir, seulement qu’ils ont pu reprendre la mer. Après un sérieux coup de main des riverains du bord de mer. Arrivés à Saint-Vincent, les deux hommes ont aussitôt téléphoné à leurs nouveaux amis de Schoelcher et ils sont sains et saufs.

Les deux Saint-Vincentais de retour chez eux
Divers | vendredi 8 juin 2001 | Martinique
La dernière partie du voyage s’est faîte sans encombres pour les deux hommes qui s’étaient échoués le week-end dernier à Schoelcher. Partis de Saint-Martin, ils tentaient de rejoindre leur île d’origine, Saint-Vincent, lorsqu’une série d’avaries les a contraint à s’arrêter à l’Anse-Madame....Finalement, s’est mercredi soir, seulement qu’ils ont pu reprendre la mer. Après un sérieux coup de main des riverains du bord de mer. Arrivés à Saint-Vincent, les deux hommes ont aussitôt téléphoné à leurs nouveaux amis de Schoelcher et ils sont sains et saufs.

Une usine pour les déchets industriels
Société | vendredi 8 juin 2001 | Martinique
Alors que le problème du traitement des ordures ménagers est en passe de se régler avec la construction d’un incinérateur près de la décharge de la Trompeuse à Fort-de-France, la question des déchets industriels reste en suspend en Martinique. Le département produit chaque année quelque 6000 tonnes de ces déchets très spéciaux. A part les carcasses qui sont enfouies, le reste est obligé de partir en Métropole pour être traité. Avec des coûts exhorbitants pour les industriels producteurs de ces déchets. Une entreprise privée a décidé de se saisir de la question: La SEEN, la société de nettoyage de Yann Monplaisir s’est associé au Groupe Vinci Environnement. A eux deux, ils proposent de créer une unité de traitement non loin de la cimenterie de Fort-de-France. Le montant de l’opération est estimé à une centaine de millions de francs. Le chantier pourrait débuter en avril 2002. 17 emplois en découleront.

Violence dans un Centre Social
Divers | vendredi 8 juin 2001 | Martinique
La violence au quotidien, c’est aussi ce que vivent de plus en plus souvent les travailleurs sociaux en Martinique. Le summum a été atteint jeudi dernier au Centre Social de Volga Plage à Fort-de-France. Un père de famille a fait irruption demandant à voir une assistante sociale, l’homme très en colère souhaitait avoir des explications suite à une convocation du juge sur un éventuel placement de son enfant. Devant l’absence de la jeune femme concernée, l’individu s’est acharné sur le mobilier et a tout cassé. L’addition est salée: près de 100 milles francs de dégâts au total. Le Conseil Général a décidé de porter plainte d’autant plus que le personnel a été menacé.

Un maire sans permis de conduire !
Divers | jeudi 7 juin 2001 | Martinique
Lucien Veilleur, le maire indépendantiste de la commune de Rivière Pilote ( au sud de l’île) pourrait bien être privé de son permis de conduire dans les prochaines semaines. Hier, le tribunal correctionnel de Fort de France a requis six mois de suspension du permis de conduire à son encontre.Il aurait selon les forces de l’ordre, refusé de présenter ses papiers aux gendarmes, lors d’un banal contrôle routier. L’avocat du prévenu qui n’était pas présent durant l’audience a plaidé que son client et les élus locaux en particulier faisaient l’objet d’un véritable harcèlement de la part des gendarmes. Il estime que ce dernier aurait été interpellé à deux reprises en moins de deux semaines dans sa commune. Des arguments qui n’ont visiblement pas convaincu le ministère public qui a requis six mois de suspension du permis de conduire du maire de Rivière-Pilote et le paiement d’une amende de 1000 francs pour défaut du port de la ceinture de sécurité. Délibérée du tribunal correctionnel de Fort de France le 02 juillet prochain.

Annulation à Ste Anne, Macouba et Case Pilote ?
Politique | mercredi 6 juin 2001 | Martinique
Les électeurs des municipalités de Ste Anne, de Macouba et de Case Pilote retournerons de nouveau à l’isoloir. En effet le commissaire du Gouvernement a demandé hier au tribunal administratif de Fort de France d’annuler l’élection de Sainte-Rose Cakin, maire du Macouba, d’Auguste Armet, maire de Case-Pilote et de Garcin Malsa, à Sainte-Anne. Autre coup dur pour ce dernier, le magistrat a également demandé d’annuler son élection au conseil général. De la vingtaine de recours en annulation que tribunal administratif avait à examiner, le commissaire du Gouvernement a retenu l’irrégularité de la liste de Frantz Bérose à Case Pilote. Selon lui elle ne respectait pas la loi sur la parité. , puisqu’il y avait plus d’hommes que de femmes sur cette liste. En ce qui concerne la commune de Macouba, le commissaire du Gouvernement a retenu la différence de taille des deux bulletins de vote. En mettant en relief que celui de Rigobert Marcho ( le candidat malheureux), représentait le tiers de celui de Sainte-Rose Cakin, le maire réélu. Annulation aussi du scrutin à Sainte-Anne, les requêtes formulées pour la cantonale par Jacques Guanel, candidat aux deux élections, et par Jean Sabinot, un électeur saintannais, pour les municipales ont été prises en considération par le commissaire du Gouvernement pour demander d’annuler les deux scrutins. Le magistrat a retenu trois griefs pour justifier sa démarche : l’ambiance exécrable à Sainte-Anne pendant la campagne électorale, le fait que Garcin Malsa n’ait pas présidé un bureau, comme le prévoit l’article R-43 du code électoral, et dernier point, le magistrat a estimé que le drapeau Rouge, vert, noir du Modémas n’avait pas sa place sur le fronton de la mairie. La décision du tribunal est attendue le 12 juin prochain.

L’infortune de deux plaisanciers de Saint Vincent !
Divers | mardi 5 juin 2001 | Martinique
Deux hommes originaires de Saint Vincent, ont échoués samedi matin sur la plage de l’Anse Madame à Schoelcher (périphérie de Fort de France) suite à une avarie de moteur de leur embarcation. Les autorités douanières se sont déplacés pour vérifier leur identité et la raison de leur présence. Les douaniers vont découvrir dans la yole, un téléviseur, des jantes de voiture, des chaussures...Selon les deux hommes ces marchandises auraient été achetées dans l’île de Saint Marin. Durant tout le week-end les deux plaisanciers ont dormi à la belle étoile, quelques riverains leur sont venus en aide en leur offrant de quoi de se nourrir. D’après la mairie de Schoelcher, ce n’est pas par mauvaise volonté que les deux anglophones sont restés livrés à eux-mêmes tout un week-end !!Ce serait plutôt l’habituelle lenteur administrative qui serait en cause...Hier matin, ils ont tenté une nouvelle fois de repartir à bord de leur Yole mais leurs efforts ont été vains : ils ont dû faire demi-tour. Pour l’heure ils attendent qu’un mécanicien puisse s’occuper des réparations de l’embarcation.

Sombre week end pour les automobilistes
Divers | mardi 5 juin 2001 | Martinique
Malgré tous les messages de sécurité routière, durant ce week end de pentecôte il y a eu de nouvelle victime de la route. D’abord à sainte Marie un motocycliste âgé de 24 ans s’est tué dans un accident de la route au quartier Bonnaire à Sainte Marie.Le jeune homme a trouvé la mort après avoir perdu le contrôle de son engin lors du dépassement d’une voiture. Quand à la passagère âgé de 29 ans, très grièvement blessé...elle a été transporté au CHRU de la Meynard. Autre accident cette fois au niveau du quartier médecin à Rivière Salée...Un automobiliste qui circulait dans le sens Rivière Salée / Sainte Luce aurait perdu le contrôle de son véhicule avant de percuter une voiture venant en sens inverse. Bilan 4 blessés graves...L’une des victimes à même dû être transport par hélicoptère au CHRU de la Meynard.

Lueur d’espoir pour les salariés du New Fortuna
Société | samedi 2 juin 2001 | Martinique
L’avenir du restaurant New Fortuna à Fort de France, va peut-être se décider ce soir ! Une rencontre à la direction du travail va réunir pour la première fois, le patron qui a décidé de fermer son restaurant, et les 5 salariées, 5 femmes qui font le siège de l’entreprise depuis plus d’une semaine…Les employées dénoncent la rupture abusive de leur contrat de travail… Ce soir, sous l’arbitrage de la direction du travail, les deux parties devraient chercher un terrain d’entente.

Mobilisation des agents hospitaliers
Société | samedi 2 juin 2001 | Martinique
La mobilisation nationale des agents de la fonction publique hospitalière a eu un écho en Martinique… les préparateurs en pharmacie affiliés à la CDMT Santé ont manifesté ce matin dans les locaux de l’Agence Régionale de l’Hospitalisation pour réclamer un meilleur statut et des promotions. La directrice de l’ARH a reçu une délégation de manifestants, et a promis de transmettre leurs revendications au ministère.